Santé: l’Etat « importe » des médecins étrangers!

Il y a quelques années, c’étaient à la mode que pour faire face à la pénurie de médecins, les Etats européens fassent appel à des étrangers, donc beaucoup de marocains. Aujourd’hui, le Maroc se retrouve dans la même situation mais pour des raisons différentes évidemment!

L’info d’abord

La province de Tata a embauché par contrat 20 médecins sénégalais pour faire face à ses besoins ne disposant aujourd’hui pour 120.000 habitants que de 8 médecins marocains.

Il s’agit d’une info sortie dans les quotidiens Al Massae et Al Ahdath, relayés par le360.

Devant le Parlement, le ministre PPS de la Santé, Anas Doukkali, a confirmé l’existence de ce recrutement particulier ajoutant qu’il s’agit là d’un dispositif qui risque d’être élargi à d’autres régions du pays et à d’autres nationalités de médecins étrangers.

Décryptage

Bien que le service public n’y soit pas une obsession comme pour un pays développé tel que la France par exemple, le Maroc se retrouve tout de même en pénurie de médecins et obligé d’en importer!

L’explication réside dans l’effet de cannibalisation qu’exerce désormais le secteur privé. Il semble en effet que les cliniques privées absorbent 53% des médecins formés par l’Etat aux frais du contribuable. Il faut s’attendre donc à ce que l’Ecole Publique subisse bientôt le même sort.

Si non tout va bien!

Commentaire Facebook