Dirham/Change: l’Etat ralentit la libéralisation

Ralentissement du processus de libéralisation du change du dirham entamé il y a quelques mois. En effet, d’après une source à Bank Al Maghreb citée par le site medias24 « aucun élargissement élargissement de la bande de fluctuation ne sera opéré avant 2019 ».

Ce qui intervient en décalage par rapport au calendrier premier qui évoquait la possibilité d’un élargissement à partir de juin 2018.

Serait-ce l’une des innombrables conséquences du mouvement de boycott?

Il faut dire qu’un dirham plus flottant risquerait d’avoir des conséquences non maîtrisables sur le pouvoir d’achat des Marocains. On se rend compte aujourd’hui qu’on a peut être trop tiré sur la corde!

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *