Et si vous arrêtiez de fumer pendant Ramadan?

Le mois de Ramadan est là ! C’est peut-être l’occasion rêvée d’en finir avec la cigarette.

Règle numéro 1 : ne pas se focaliser sur l’envie de fumer. Une envie qui dure en général quelques secondes, voire quelques minutes. Au bout de quelques jours, vous vous sentirez plus fort contre cette envie qui finalement est passagère.

Règle numéro 2 : savoir gérer son irritabilité avant la rupture du jeûne. Comment ? Progressivement en entament une diminution d’excitants tels que le café la veille.

Règle numéro 3 : A l’arrivée d’Aid El Fitr, il est nécessaire de faire preuve de modérationen évitant – et pour toujours – de fumer le narghilé (la chicha) avec les proches par exemple.

Rappelons que les effets du tabac sont néfastes et peuvent être mortels. Le tabac provoque de nombreuses complications non négligeables : toutes les maladies cardiovasculaires : diminution du calibre des artères, augmentation de la pression artérielle, atteinte des artères du cœur ;de nombreux cancers : broncho-pulmonaires, digestifs, vessie, sphère ORL, etc. ;des maladies respiratoires chroniques comme la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) entre autres;les accidents vasculaires cérébraux ;une détérioration des dents et un déchaussement ;une altération de la peau avec vieillissement prématuré ;une perturbation du goût et de l’odorat et des complications gravissimes lors de la grossesse.

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *