Prix : +3,8% de l’alimentaire sur une année!

prix hausse ipc hcp villes nord 26 juillet 2016 food boisson

Hausse modérée des prix à la consommation à fin avril 2018. Ainsi, l’IPC calculé par le HCP ressort en hausse de 0,3%  par rapport au moins de mars.

Cette hausse est la résultante de la hausse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires et de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires.

La plus forte hausse côté alimentaire est celle des fruits avec +4,4%. Ils sont suivis par les légumes avec 2,1% et les viandes avec 1,1%.

En revanche, les prix ont diminué de 1,4% pour pour poissons et fruits de mer, de 0,8% pour les eaux minérales et boissons rafraîchissantes et de 0,4% pour les huiles et graisses.

« Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des carburants avec 2,8% », détaille le HCP.

Les variations vont elles d’une stagnation dans la communication à une hausse de 6,8% dans les biens et services divers.

Par villes, « les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al-Hoceima avec 1,0% ». Les autres villes enregistrent des hausses comprises entre 0,8% pour Safi et 0,4% à Rabat.

En revanche, une stagnation a été enregistrée à Kénitra.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 2,7% au cours du mois d’avril 2018 conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 3,7% et de celui des produits non alimentaires de 1,7%.

 

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *