Après Switchers, #Code et Sa3a… Rezo, la nouvelle création originale du Ramadan 2018 par inwi

C’est devenu l’un des rendez-vous phares du Ramadan au Maroc ! Après Switchers, #Code et Sa3a, inwi revient avec une nouvelle web-série événement baptisée Rezo.

Une création audiovisuelle originale qui plonge le téléspectateur dans un univers technologique inédit et intriguant. L’action se déroule sur douze épisodes d’une durée entre 8 et 12 minutes chacune.

Salim, joué par Momo, animateur radio vedette, est un jeune technicien de maintenance du réseau mobile. Sa vie prend un cours totalement inattendu quand, au lendemain d’un accident, il se réveille doté de pouvoirs «d’hyper réalité». Il se découvre alors des facultés extraordinaires de communication audio et vidéo, d’interactions avec des objets connectés, des applications, des jeux vidéo et des outils de messagerie. Il se retrouve plongé dans un monde de réalité augmentée.

Pour apprendre à apprivoiser et dompter ses nouveaux pouvoirs, Salim peut compter sur l’aide précieuse de sa fiancée Dounia, jouée par la talentueuse Zineb Obeid, et de son oncle tire-au-flanc Bush, campé par Adnane Mouhejja.

Salim saura-t-il utiliser ses nouveaux pouvoirs à bon escient, sans abus et sans mauvaise foi ? Saura-t-il rester le même et garder les pieds sur terre ?

«Rezo est une série de grande qualité, avec un scénario haletant et des acteurs attachants et vrais. C’est aussi une série avec un propos et du sens. Elle pose la question du tout technologique. Du grand potentiel qu’offre un monde connecté et des avancées que cela permet. En tant qu’opérateur global des télécoms, engagé dans une vision d’Internet pour tous, il est de notre responsabilité d’aborder ce genre de thématiques dans un cadre divertissant et ludique», explique Brahim Amdouy Manager des Contenus chez inwi.

Rezo est la quatrième série produite par inwi. Elle est diffusée simultanément sur Internet et sur la chaîne de télévision 2M durant tout le mois de Ramadan.

«Nous avons été pionniers dans ce domaine dès 2011. Aujourd’hui, nous sommes heureux de constater à quel point nous avons inspiré l’écosystème digital marocain à produire des contenus de fiction destinés au web sur différents registres», conclut Brahim Amdouy.

Contenus 100% marocains.

Une vocation chez inwi

Depuis son lancement, inwi a veillé à offrir aux Marocains des contenus locaux de grande qualité dans le domaine du divertissement, de l’engagement social ou de la formation.

En 2012, quand l’opérateur lance Switchers, première web-série 100% marocaine, il crée un véritable événement sur la scène audiovisuelle et digitale nationale. Les deux saisons de la web série totalisent 30 millions de vues et plus de 1,5 million d’interactions.

«Cette série répondait à un réel besoin chez les jeunes Marocains. Celui d’avoir accès à un contenu moderne, original et disruptif. Déjà à l’époque, nous nous étions rendus compte que les jeunes Marocains passaient de plus en plus de temps sur Internet et qu’ils étaient très demandeurs de contenus locaux alternatifs. Bien avant l’avènement de la 4G, 20% des vidéos de Switchers étaient regardées sur un téléphone portable», rappelle Brahim Amdouy Manager des Contenus chez inwi.

Trois ans plus tard, inwi réédite l’exploit avec #Code. Une comédie fantastique qui met en scène une belle brochette d’acteurs et de stars du web et des réseaux sociaux. 12 épisodes palpitants qui ont tenu en haleine des millions de téléspectateurs et d’internautes partout au Maroc. En 2017, inwi a encore une fois été au rendez-vous avec Sa3a, un voyage inédit dans le temps et qui a tenu toutes ses promesses.

Devant le succès populaire qu’elles rencontrent, Les séries inwi commencent à être diffusée simultanément à la télévision et même à s’exporter. Elles sont désormais référencées sur le site MyTF1 Xtra dans la catégorie “Séries du monde”.

Sa3a en or au Cristal Festival

La web série Sa3a a été sacrée «meilleur usage du Brand Content» et a reçu le Cristal Gold lors de la sixième édition de l’African Cristal Festival organisée du 2 au 4 mai 2018 à Marrakech. Le Festival récompense les meilleures créations publicitaires africaines de l’année. Les prix sont décernés par des jurys spécialisés composés de professionnels en provenance de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe.

Commentaire Facebook