Prix de l’électricité: Rabbah signe et persiste!

electricite consommation hausse 29 mai 2016 Service public

Le ministre PJD de l’électricité Aziz Rabbah avait affirmé il y a quelques jour que 75% des consommateurs ne payent pas plus de 100 dirhams par mois.

Il n’en fallait pas plus pour enflammer des réseaux sociaux déjà chauffés à bloc par la dynamique du boycott.

Les témoignages démentant les propos du ministre ont été bien nombreux avec des familles logeant dans les montages et payant des factures moyennes de 300 dirhams par mois! Cela sans parler des grandes villes où des factures dépassant les 500 dirhams mensuels sont devenues quelque chose d’anodin.

En réaction, le département Rabbah a sorti un communiqué pour détailler la position du ministre avec des données chiffrées.

D’après ce communiqué, les prix sont définis selon un système de trois tranches dont deux dites économiques, considérées comme subventionnées. Les deux tranches correspondent à une consommation comprise entre 0 et 150 Kw.

Les prix à l’intérieur de ces tranches sont de 0,9010 dirham par kw/heure pour une consommation <100 Kwh et de 1,0732 dirham par kw/heure lorsqu’elle est comprise entre 100 et 150 kw/heure.

Pour cette tranche qui concerne 80% des consommateurs « les prix ne peuvent en aucun dépasser un plafond de 163,42 dirhams par mois (Toutes taxes comprises » soutient le communiqué du ministère.

Au-delà de 150 Kwh on ne bénéficie plus des tarifs économiques et, trouvaille qu’on doit au gouvernement Benkirane, on ne bénéfice de la facturation progressive dans le sens où l’ensemble de la consommation mensuelle est facturée selon le prix de la dernière tranche à laquelle on arrive à la fin du mois!

La moyenne en termes de prix pour ces 20% n’est pas précisé mais la facture moyenne de l’ensemble de la population, si l’on en croit le communiqué officiel est de 124 dirhams (TTC).

Bizarre!

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *