Boycott/Carburant: retour à une compensation « déguisée »

Le plafonnement des prix du carburant semble irréversible. On l’annonçait déjà dans un précédent article où l’on se posait la question de savoir « qui va payer? »

On sait aujourd’hui qui va mettre la main à la poche et ce n’est pas les compagnies pétrolières. Ce sera en effet l’Etat qui devra supporter ce coût en rognant sur ses taxes. Cela est bien concevable dans le cas où les prix augmentent ce qui permettra aux pétroliers de garder le même niveau de marge tout en n’augmentant pas les prix. Mais qu’en sera-t-il lorsque les prix baissent à l’international?

En tout cas il s’agit là d’une compensation déguisée.

L’autre payeur sont les distributeurs indépendants propriétaires des stations-services. Ceux-là ont vu leur marge plafonnée à un maximum de 0,7 dirhams/litre rapporte un article de le360.

Aucun engagement ne semble donc filtrer de la part des compagnies pétrolières.

Commentaire Facebook