Tendances: la chasse en chiffres

L’augmentation du pouvoir d’achat s’accompagne généralement d’une part plus importante accordée aux loisirs ainsi que d’une sophistication de ces derniers.

Au Maroc, la chasse connaît un essor notable, conséquence naturelle de l’amélioration du pouvoir d’achat d’une certaine frange de la classe moyenne.

Les chiffres officiels sont là pour le confirmer. Ainsi, d’après le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts,  « les recettes de la chasse pour la saison 2017-2018 ont augmenté de 4,5% par rapport à l’année précédente pour atteindre 43,5 millions de dirhams ».

Côté pratiquants, ils sont aujourd’hui au nombre total de 79.042.

La seule saison 2017-2018 a connu l’arrivée de 219 chasseurs supplémentaires, soit une hausse de +3,5%.

Cette activité, pour le moins ancestrale, a son revers de la médaille: tuer des animaux.

Ainsi, 165.203 oiseaux ont été abattus durant la dernière saison. Les chiffres officiels précisent qu’il s’agit d’une majorité écrasante d’oiseaux d’élevage (162.009 perdreaux).

Côté sangliers, on dénombre 4.998 bêtes abattus, « ce qui représente une moyenne de 6,4 sangliers par battue ».

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *