Flambée des Prix : après l’oignon, les légumineuses!

« Une situation anormale ». C’est ainsi qu’un officiel qualifie la récente flambée vertigineuse des prix des légumineuses : lentilles, pois-chiche, et fève. En effet, les augmentations sont respectivement de 40, 20 et 15%. Le kilo des lentilles rendu consommateur se vend même jusqu’à 30 dirhams au lieu de 10 en temps normal. Une situation qui n’est pas sans rappeler la flambée, rentrée dans la légende, du prix des oignons en début de cette année!

Situation anormale dites-vous? Pas tant que cela. En fait, et en gros, il y a deux principales raisons explicatives (l’une n’excluant pas l’autre) : flambée des prix à l’international et/ou rétention spéculative des stocks par les intermédiaires.

La première est tout à fait compréhensible. Il y a en effet aujourd’hui augmentation des prix à l’international de ces denrées et comme le Maroc est devenu depuis les années 90 importateur net, il est donc devenu complètement désarmé face à de telles situations.

Quant à la spéculation des intermédiaires, le consommateur en paye déjà chaque jour les frais et sur l’ensemble des matières alimentaires vendues en vrac étant donné la structure du commerce de gros, permettant une avalanche abusive des intermédiaires.

En l’absence donc d’une révision des priorités en matière de sécurité alimentaire et d’une modernisation du commerce de gros, ce type de situations risque de se répéter encore et encore.

Commentaire Facebook