Protection du consommateur : de quoi, par qui, pourquoi ?! (Par Nabil TAOUFIK*)

Quelle protection du consommateur au Maroc de 2017 ? C’est une question un peu trop rapide. Car avant il y a plusieurs autres questions plus fondamentales comme : pourquoi, par qui, de qui ? Pourquoi protéger le consommateur ? Dans une démocratie exemplaire, la protection du consommateur va de paire avec celle du citoyen, c’est-à-dire l’individu. Tant que l’individu n’existe qu’en tant que bourse et non comme citoyen à qui on doit des droits, humains!, parler protection du consommateur demeurera alors un pur luxe intellectuel. Par qui et de qui ? Par l’Etat et ses institutions prévues à cet effet, de l’abus des marques et producteurs. Capitalisme oblige, ces derniers sont animées, aussi bien en théorie qu’en en pratique, par la recherche du profit. L’actualité de ces derniers mois nous renseigne que ce mécanisme de protection est en panne. On vient d’expliquer pourquoi. Mais citons tout de même quelques exemples pour en avoir le cœur net à commencer par cette scandaleuse surfacturation des pétroliers du carburant au point, pour certains, de doubler de bénéfices en une année quand le pouvoir d’achat, lui, ne fait que s’éroder. Les produits de l’agroalimentaire ne sont pas en reste : ils tuent des innocents quand le contrôle est défaillant. Le pire est que les établissements concernés ne lancent même par l’alerte adéquate avec signalisation du produit, de la marque et du lot concerné et se contentent souvent de communiqués vagues et trop politiquement corrects. Face à la mort, une telle attitude est pour le moins lâche. Le secteur de l’immobilier social lui passe maître en la matière avec des appartements facturés plus de 5 fois le coût de revient pour une qualité trop médiocre pour être qualifiée! Face à de tels abus, la communication induisant en erreur pratiquée parfois par les secteurs télécom et bancaires fait sourire! Mais jusqu’à quand alors cette permissivité complice des responsables jetant le consommateur en pâture à l’appétit insatiable de certaines marques?!

*Nabil TAOUFIK est Directeur de Publication à Consonews

*Edito paru sur Consonews Journal de Juin-Juillet 2017

Commentaire Facebook