Habitat: plus d’1 million de logements vacants au Maroc (HCP)

Y-t-il crise du logement au Maroc? Peut être. Mais c’est en tout cas une idée à relativiser au vu du nombre des logements vacants dans le pays.

A 2014, ce nombre dépassait le million! On dénombre exactement 1.087.146 d’après les données officielles du HCP. La grande majorité de ces logements sont dans le milieu urbain (90,7% en ville contre 9,3% en milieu rural).

48,5% des logements vacants en milieu urbain sont des appartements, soit 478.124 unités. Les maisons marocaines modernes viennent en second lieu avec 40,9% et les Villas ou étage de villa en troisième position avec 4,4%. Alors que les maisons marocaines traditionnelles ne représentent que 3,3%.

« Une grande dispersion est constatée dans le milieu urbain au niveau régional », explique les experts de Ssi Lahlimi. Casablanca et Région est naturellement la plus concernée avec une part de 24,1%. Elle est suivie par Tanger-Tétouan-Al Hoceima (15,9%). Rabat-Salé-Kénitra est troisième avec 12,7%; 12% à Fès-Meknès, 9,8% à Marrakech-Safi, 8% à Souss-Massa et 7,5% à l’Oriental.

« Cette proportion n’est que de 4,6% à Béni Mellal-Khénifra, 2,3 % à Draa-Tafilalet et moins de 1,5% dans chacune des régions du Sud ».

Par ailleurs, le nombre des appartements vacants est en nette augmentation en milieu urbain, avec une multiplication par plus de 3 fois, passant de 144.397 unités en 2004 à 478.124 en 2014. Celui des villas ou étage de villa vacants a été également multiplié par plus de 2 fois pendant la même période, en passant de 16632 à 42942 unités, alors que celui des maisons marocaines modernes n’a progressé que de 61%.

 

 

 

 

Commentaire Facebook