Prix MAPM : Simon Delestre confirme avec Gain Line

Il fallait une bonne dose de témérité et peut-être aussi un peu de chance ce soir pour s’imposer dans le Prix MAPM CSI3*-W à 1,45m. Chose que le Français Simon Delestre maîtrise parfaitement, habitué aux épreuves techniques et imposant un bon rythme de galop aux chevaux. Ce vendredi il a prouvé une nouvelle fois ses qualités de champion en dominant l’épreuve de bout en bout. De bonne augure pour les deux prochaines journées, avec en ligne de mire le Grand Prix de dimanche.

Après les victoires de la Belge Virginie Thonon et le Marocain Hicham Chani dans les épreuves du CSI1* de la matinée, Emanuele Gaudiano a poursuivi sa domination de l’édition 2017 du circuit du Morocco Royal Tour. L’Italien ajoute une 9ème épreuve à son palmarès sur les trois week-ends en s’imposant dans le Prix Peugeot, accumulateur à 1,35m, avec Jasper P D’15, déjà vainqueur de l’épreuve d’ouverture jeudi.

La journée s’est clôturée sur une nouvelle épreuve de vitesse imaginée par le chef de piste Uliano Vezzani. Au fil des semaines, l’Italien a proposé des parcours de plus en plus techniques et demandant aux cavaliers une parfaite maîtrise de la vitesse. Tandis qu’au paddock, sous les lumières de la grande verrière du hall du Salon du cheval d’El Jadida, les cavaliers discutent stratégie et options impossibles et inimaginables pour tenter de descendre le chronomètre. Le public vit intensément chaque parcours l’un après l’autre. Seuls les plus téméraires oseront prendre les difficiles options proposées par le chef de piste et peu réussiront à sortir avec un score parfait. C’est peut-être d’ailleurs pour cela que Simon Delestre était surpris de sa victoire : « C’est le quatrième concours que je fais avec Gain Line, je le découvre ! C’est un super cheval qui évolue à chaque épreuve. J’ai appris à le découvrir au fil de nos parcours et il a vraiment joué avec moi aujourd’hui en exécutant un tour formidable. En plus Uliano avait dessiné un superbe parcours, fluide et délicat mais vraiment très « cheval » comme il sait le faire ».

Le tricolore a pris la tête en milieu d’épreuve et n’a jamais été vraiment inquiété par ses concurrents, tous ont pourtant tenté l’impossible pour s’approcher au mieux de son chronomètre référence de 61,48 secondes. Avec plus de deux secondes d’écart à l’arrivée pour la deuxième place, Nadja Peter-Steiner continue sur son excellente lancée depuis Tétouan, tout comme son compatriote Alain Jufer qui se classe troisième.

Clôturant le circuit du Morocco Royal Tour après deux week-ends déjà intense, El Jadida est évidemment très attendue tant les enjeux sportifs sont élevés. L’étape indoor installe une certaine proximité entre le public et les cavaliers, l’intensité de la compétition se ressent jusque dans les gradins qui se sont remplis au fur et à mesure que la nuit tombait.

Les cavaliers du CSI1* seront les premiers à fouler la piste demain à partir de 10h pour une nouvelle journée ponctuée de deux épreuves CSI3* à temps différé. En parallèle de la compétition, le public aura l’occasion de déambuler dans les allées du Salon du Cheval d’El Jadida où ils pourront découvrir l’univers de l’industrie équestre au Maroc.

Commentaire Facebook