Voitures d’occasion: Internet, deuxième canal d’achat au Maroc

Il s’agira ici de choses dont on a l’intuition mais qui se voient confirmer par une étude en bonne et due forme.

La première des intuitions est que le marché de voitures au Maroc est un marché d’occasion. Ce dernier représente en effet 3 fois celui du neuf. Le site Avito parle de 500.000 VO (véhicules d’occasions) vendus via sa plateforme en 2016! Contre un peu plus de 160.000 dans le neuf!

L’autre intuition est que justement Internet (Avito, Maroc Annonces, etc.) est aujourd’hui le deuxième canal préféré des Marocains pour acheter une voiture d’occaz. Il représente en effet une part de 29% d’après les résultats d’une étude Wafa Salaf réalisée dans le cadre de son Observatoire du Consommateur. Internet vient derrière le canal historique et naturel qui est le réseau humain de ses connaissances dont la figure du semsar n’est que la caricature. Les particuliers (semsar officiel et semsar dans ses heures perdues) représentent 52% de parts de marché.

Qui vient derrière?

les garages spécialisés (20%) et, très loin derrière, les concessionnaires avec 3% de parts de marché.

Une configuration qui irrite les professionnels se voulant formels et transparents au vu du chiffre d’affaires colossal qui leur échappe.

S’imaginent-ils une seconde que serait la situation du marché si Avito par exemple ajoute un onglet Voitures Neuves à son site?

Commentaire Facebook