Fortes pluies : Lydec mobilise ses équipes sur le terrain

A l’annonce des fortes pluies par la Direction de la Météorologie Nationale pour le 11 décembre 2017 au niveau des villes de Casablanca et Mohammedia, Lydec s’est mise en situation d’alerte et a renforcé ses équipes ainsi que ses moyens d’intervention sur le terrain.
Le délégataire casablancais a mis en place les moyens suivants :
 Moyens humains : 386 agents dont des cadres et des opérateurs d’intervention spécialisés dans l’assainissement et 116 agents dans l’électricité ;
 Moyens matériels : 299 (15 hydrocureuses, 15 minicureuses, 21 motopompes, 18 nacelles, 230 fourgons et fourgonnettes et 5 camions-grues)
Lydec a également renforcé la capacité de son Centre de Relation Clientèle (05 22 31 20 20) pour traiter un nombre d’appels supérieur à la normale.
L’organisation des équipes de Lydec à l’annonce des pluies

Lydec mène une veille météorologique basée sur les prévisions de Maroc Météo, les images radar et images satellites météo. En fonction de ces informations, la Direction Exploitation des Réseaux et Infrastructures de Lydec lance des alertes météo qui permettent aux équipes opérationnelles de se préparer (vérification des réseaux, préparation des matériels d’intervention, organisation des roulements d’équipes de permanence…). La capacité du Centre de Relation Clientèle peut également être renforcée pour traiter un nombre d’appels 10 fois supérieur à la normale.
Lorsque les pluies surviennent, les équipes ont des tâches bien attribuées et rapportent leurs interventions à leurs postes de commandement locaux. L’information est, ensuite, centralisée afin de rendre compte régulièrement de la situation aux autorités. Toutes ces opérations sont gérées en étroite synergie avec les forces de l’ordre et la protection civile.

Ainsi, en temps de pluie, un dispositif de pilotage est mis en place par Lydec suivant trois niveaux d’alerte :

Alerte, mobilisation: Des pluies fortes sont annoncées dans les prochaines 48 heures, les équipes d’intervention sont maintenues soit en alerte à domicile, soit en regroupement en vue de préparer leur déploiement sur le terrain. Les affectations des équipes et le planning de relève sont validés.

Déploiement: L’arrivée de fortes pluies sur Casablanca est confirmée par les observations radar et Météo Maroc, les équipes se déploient en moins d’une heure sur le terrain et sont prêtes à intervenir sur les ouvrages en cas de besoin. Les équipes peuvent être affectées à des postes fixes de surveillance ou à des rondes de contrôle.

Intervention: L’événement pluvieux de forte intensité est en cours, les moyens présents sur le terrain sont en action et sont déplacés suivant l’évolution de l’événement. L’information remonte régulièrement des agents placés sur le terrain au Bureau Central de Conduite ou à la Cellule de Crise Centrale et à la Direction Générale. Les moyens sont complétés si nécessaire.

Le 7/24, pour une gestion permanente des interventions Il s’agit du Centre de veille et de coordination de Lydec. Opérationnel depuis avril 2016, ce
dispositif réunit en un seul endroit :
 Le Centre de Relation Clientèle (CRC), où toutes les demandes de nos clients (informations, conseils, assistance à distance, réclamations…) trouvent une réponse rapide par téléphone et par écrit.
 Le Centre de Coordination des Opérations (CCO), dédié au traitement en temps réel, à la planification et à l’affectation des interventions sur le terrain. Il est organisé par activité et par secteur géographique.
 Le Centre de Veille et de Conduite Centralisée (CVCC) – (ex BCC) qui prend en charge la gestion des réseaux et la conduite à distance des principaux ouvrages.
 Le Centre de Gestion de Crise (CGC) qui gère au niveau central les crises, les accidents et les éventuels événements pouvant avoir un impact négatif.
Il permet ainsi une gestion coordonnée des demandes des clients et des interventions sur le terrain par activité et par secteur géographique.

Les opérations de curage
Tout au long de l’année, Lydec veille au bon fonctionnement de plus de 5.500 km de réseaux d’assainissement liquide et mène plusieurs actions préventives pour entretenir les ouvrages et renforcer la capacité de transfert du système de collecte des eaux usées et pluviales.
Depuis le début de l’année (2017), dans le cadre de la maintenance préventive, Lydec a inspecté plus de 940 km, ce qui a permis d’extraire plus de 17.500 tonnes de sédiments contenus dans le réseau et les ouvrages. Les actions menées portent principalement sur:
 l’inspection et le nettoyage de tous les ouvrages spécifiques du territoire de la gestion déléguée (stations de relèvement, dessableurs, déversoirs d’orage, bassins de régulation des eaux pluviales, exutoires en mer, grilles et avaloirs…) ;
 l’inspection télévisée ou pédestre de collecteurs pour détecter les anomalies et planifier les opérations de renouvellement ;
 le curage hydraulique de collecteurs tertiaires ;
 le curage manuel et mécanique de collecteurs principaux et des ouvrages de réception (grilles et avaloirs) des eaux pluviales ;
 la réhabilitation et le renouvellement du réseau d’assainissement.
Par ailleurs, un programme de curage préventif des réseaux est mis en place, dans le but d’augmenter la capacité des collecteurs d’assainissement et de prévenir les débordements. Chaque trimestre, un planning de curage est établi, suite aux mesures d’encrassement réalisées sur les réseaux.

Commentaire Facebook