Grand succès de la première saison de Coke Studio Maroc

  • Une audience moyenne de 3 millions de téléspectateurs par prime
  • Plus de 50 millions de vues pour les chansons du programme sur les réseaux sociaux

La première saison du programme musical Coke Studio Maroc diffusé sur 2M vient de s’achever. L’émission a connu un franc succès auprès des téléspectateurs et internautes marocains, enregistrant de belles audiences pour une première saison, aussi bien sur le petit écran que sur les réseaux sociaux.

« Pour moi, Coke Studio est le modèle ultime en terme de rencontre entre une plateforme de marque originale et pertinente d’un côté, et la ligne éditoriale d’une chaîne de TV de l’autre. Nous sommes heureux des performances en terme d’audience TV et de succès d’estime mais également de l’engouement extraordinaire qu’a connu le prolongement de l’expérience TV au niveau du digital. Nous disposons désormais en Coke Studio d’un véritable actif audiovisuel. Je suis certain que les apprentissages de cette première saison nous permettront d’envisager des saisons à venir encore plus réussies », a annoncé Salim Cheikh, Directeur général du groupe SOREAD 2M.

Selon l’étude des audiences suite à la diffusion du dernier prime de l’émission, Coke Studio Maroc a réuni en moyenne 3 millions de Marocains par prime. Selon les primes, l’audience cumulée a enregistré des pics pouvant atteindre 5.7 millions de téléspectateurs uniques.

La meilleure part d’audience a quant à elle été réalisée lors du grand prime final qui a vu l’ensemble des artistes du programme interpréter le morceau historique « Nidae Al Hassan », atteignant 38% de part d’audience.

Sur la toile, les vidéos des différentes interprétations des duos de Coke Studio Maroc ont enregistré plus de 50 millions de vues à la clôture de la saison. Les deux titres phares de l’émission, à savoir Khouyi, interprétée par Latifa Raafat et Douzi, et Moul Lkoutchi, interprétée par Fayçal et Khaoula Moujahid, ont dépassé les 11 millions de vues chacun.

Les autres duos ne sont pas en reste. En effet, près des deux tiers des 24 chansons de l’émission ont dépassé la barre du million de vues sur les réseaux sociaux.

L’émission a par ailleurs en quelques semaines à peine réussi à créer une communauté de fans sur les réseaux sociaux atteignant les 400 000 followers, et a généré environ 1.5 million d’interactions (like, comment, etc.).

« L’une des clés du succès de Coke Studio Maroc a été le travail effectué par les équipes en amont du projet. En effet, le concept de l’émission a nécessité une connaissance accrue de l’histoire récente des esthétiques musicales marocaines et leur influence sur l’actualité de la scène musicale de nos jours », a déclaré Brahim El Mazned, Directeur de Visa For Music et directeur artistique du festival Timitar, Consultant musical de Coke Studio Maroc.

Selon une enquête réalisée auprès d’un échantillon national de 2 100 personnes, le public a positivement réagi à l’émission. Ainsi, plus de la moitié des Marocains âgés de 13 ans et plus connaissaient l’émission à la clôture de la première saison. 43% ont soit vu ou écouté l’une de ses chansons. Parmi eux, 85% ont apprécié l’émission et en ont parlé positivement autour d’eux et 87% ont déclaré qu’elle leur a permis de découvrir la variété du patrimoine musical marocain. Plus encore, 91% des Marocains qui ont vu ou écouté l’émission ont déclaré se sentir fiers de leur patrimoine musical.

« Notre parrainage de l’émission Coke Studio Maroc est l’une des expressions du profond ancrage local du Système Coca-Cola au Maroc», a déclaré Abdou Kadiri, Directeur Général de The Coca-Cola Export Corporation – Morocco Branch. « Coca-Cola au Maroc, ce sont des milliers de collaborateurs qui travaillent au quotidien pour être à la hauteur de l’amour porté à Coca-Cola par des millions de Marocaines et de Marocains, mais également des concitoyens pleinement engagés dans le soutien aux initiatives de valorisation du patrimoine immatériel de notre pays ».

« Le grand challenge Coke Studio a été de revisiter notre patrimoine musical sans le déformer, tout en faisant plaisir à travers ses réorchestrations à deux générations qui, à priori, n’ont pas beaucoup de choses en commun. Afin de relever ce défi, nous nous sommes beaucoup investis dans la phase de préparation musicale : la composition des duos, le choix des musiciens, les arrangements, les répétitions et surtout l’implication des artistes », a précisé Salma Chafii, Directrice de production de l’émission.

Pour rappel, Coke Studio Maroc est un programme de de télévision parrainé par Coca-Cola Maroc, qui consiste à remettre au goût du jour les grands classiques de la chanson marocaine grâce à la collaboration entre un grand artiste iconique et un jeune talent de la nouvelle scène musicale nationale. 23 chansons ont ainsi été interprétées en duo par plus de 30 artistes lors de la première saison. Des grands noms de la chanson marocaine ont accepté ce défi et se sont fortement investis avec l’ambition de faire redécouvrir, découvrir et apprécier au grand public le patrimoine musical national.

« A travers le parrainage de Coke Studio Maroc, notre ambition était de renforcer les liens qui unissent Coca-Cola aux Marocains depuis plus de 70 ans grâce à la musique qui, dans ses différents genres et ses diverses couleurs, parle à l’ensemble de la population, toutes générations confondues. Nous souhaitions également faire découvrir aux jeunes la richesse du patrimoine musical national et le leur faire apprécier grâce à des réorchestrations modernes et inédites. Je pense quaprès cette première saison, nous sommes sur la bonne voie pour réaliser ces ambitions. Pour nous, Coke Studio Maroc c’est un peu comme un Coca-Cola, il contient les ingrédients qui permettent à tous les membres de la famille de partager un moment de réel plaisir », a expliqué Mehdi Alami, Directeur marketing de The Coca-Cola Company au Maroc.

En ligne avec l’objectif de la marque de faire vivre au plus grand nombre de réels moments de plaisir, le choix de soutenir une émission musicale n’est pas anodin pour Coca-Cola. En effet, que ce soit au Maroc ou dans d’autres régions du monde, la marque croit fortement en la puissance de la musique en tant que vecteur de rassemblement qui transcende les différences sociales et culturelles. La musique gomme les différences liées à l’âge, au genre, à l’ethnicité et fait parler à tous le seul langage de l’émotion, du plaisir et du partage.

Commentaire Facebook