Voyages, 70% des seniors y renoncent pour difficultés financières

Une personne qui consacre sa retraite à faire le tour du monde après avoir travaillé toute une vie. C’est l’image que l’on se fait du retraité européen et qui est loin d’être une fiction. D’ailleurs plusieurs d’entre eux s’installent de plus en plus au Maroc, à Marrakech en particulier.

Quid du retraité marocain?Et bien c’est exactement l’image inverse!

En effet, d’après les conclusions d’un sondage réalisée par Wafa Salaf, dans le cadre de son observatoire de la consommation, une bonne part de nos seniors connaissent des fins de mois difficiles (environ la moitié).

Pour y faire face, ils renoncent donc à certaines dépenses. Et les premières à être sacrifiées sont notamment celles liées aux voyage et loisirs. C’est en tout cas le réflexe de 70% d’entre eux!

C’est ce qu’on appelle « une retraite de misère »!

 

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *