Culture LoisirsNewsService publicslide

Liberté de la presse: RSF charge à nouveau le Maroc

La liberté de la presse est plus avancée en Mauritanie qu’au Maroc! C’est en tout cas le constat que permet de dresser le dernier classement 2017 de RSF (Reporters Sans Frontières) consacré à la liberté de la presse dans le monde (mais quel crédit lui accorder?!)

Ainsi, le Maroc arrive 135e quand la Mauritanie est 72e. Le voisin du sud fait même mieux que la Tunisie (97e). Il n’y a que l’Algérie qui fait moins bien que l’ensemble arrivant 136e.

Le Maroc a même perdu deux place par rapport au classement 2016.

Raisons:

-« les procès qui se poursuivent depuis des années contre plusieurs acteurs des médias », explique RSF

– « L’année 2017 a été marquée par de fortes pressions judiciaires sur les journalistes. Les autorités marocaines ont délibérément entravé le travail des médias nationaux et étrangers couvrant le Hirak du Rif »

-L’organisation critique aussi les procès intentés contre des journalistes citoyens et professionnels, ainsi que l’expulsion de journalistes étrangers, ajoute un article L’Economiste consacré à ce  classement RSF.

Les journalistes, toujours d’après RSF, seraient devenus des éléments non grata à l’échelle mondiale au vue de l' »accroissement des sentiments haineux à leur encontre ». Et à RSF de conclure: « L’hostilité revendiquée envers les médias, encouragée par des responsables politiques et la volonté des régimes autoritaires d’exporter leur vision du journalisme menacent les démocraties ».

Qui sont alors les bons élèves pour RSF?

1-Norvège, 2-Suède et 3- Pays-Bas.

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page