Finances-CréditNewsslide

Pouvoir d’achat: le découvert de plus en plus incontournable

Le découvert fait fureur. En effet, d’après un article de la Vie Eco du 28 septembre, un tiers des clients des banques y ont recours ! Cette proportion peut même être plus importante en fonction des villes et quartiers : par exemple, « 70% des clients d’une agence à Casablanca et un tiers dans une autre à Rabat », rapporte le journal.

Le recours au découvert ne concerne pas que les petits revenus. Même à 20.000 dirhams de revenus mensuels on y souscrit pour « couvrir les charges régulières du foyer, après remboursement des échéances liées aux crédits immobilier et automobile », explique un banquier. C’est ce qu’on appelle vivre au dessus de ses moyens.

En tout cas, la tendance est à l’endettement des ménages au fur et à mesure que leurs revenus s’améliorent. Ainsi, selon Bank Al Maghrib, cet endettement atteint en 2017 plus de 323 milliards de dirhams, en hausse de 4,4% par rapport à 2016 et cela en dépit d’une amélioration de 6,8% du patrimoine financier des ménages, à 762 milliards de dirhams.

La baraka s’est envolée ?!

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page