Train/Déraillement: le chauffeur poursuivi pour homicide involontaire

Hier tombait un communiqué du Procureur du Roi près la Cour de Première Instance de Salé consacré à l’affaire du train de Bouknadel ayant causé la mort de 7 personnes.

Dans ce communiqué l’on apprend que le déraillement du train a été causé par un excès de vitesse. Celle-ci avait atteint 158 Km/h au lieu de 60 Km/h indiquée comme vitesse maximale à cet endroit.

Le Procureur a ainsi décidé de poursuivre le chauffeur en détention pour homicide involontaire.

Le communiqué n’évoque pas l’ONCF ni son éventuelle responsabilité dans cet incident intervenu de bout en bout sur son réseau, avec son matériel et personnel.

En tout cas ce que communiqué confirme les enregistrements attribués à des employés ONCF, ayant circulé sur les réseaux sociaux, et dans lesquels l’on apprend que l’accident a été causé par un excès de vitesse qui est, lui, dû à une panne dans la signalétique dans cet endroit. Une panne connue bien avant l’accident mais pas suffisamment prise au sérieux pour être rapidement réparée.

C’est vraisemblablement pour cette raison que le chauffeur est poursuivi pour homicide involontaire.

A suivre.

 

Commentaire Facebook