SNEP ouvre ses portes aux analystes, investisseurs et banquiers et confirme son leadership industriel

  • Le leader national du PVC et de la soude, SNEP a repris son programme d’investissement initié en 2010 pour une enveloppe de 650 MDH .
  • SNEP prévoit de porter sa part de marché du PVC à 80 % en 2024
  • Le titre a progressé de +240% l’an passé, devenant l’une des plus fortes performances annuelles de bourse de Casablanca

 

Filiale du Groupe Ynna Holding et seul producteur de produits vinyliques et produits issus de l’électrolyse au Maroc, la Société Nationale d’Electrolyse et de Pétrochimie (SNEP) a annoncé avoir reçu ce jour la visite d’analystes financiers et d’investisseurs dans le cadre d’une opération “portes ouvertes” organisée par l’entreprise.

C’est sur une surface de 24 hectares, au sein de son usine de Mohammedia, que les invités sont venus découvrir les technologies de SNEP et ses produits et assisté à une présentation de sa démarche durable et de ses performances, dans le contexte d’un marché en pleine croissance. Selon les prévisions, la demande en PVC devrait en effet croître au Maroc pour atteindre environ 140 000 tonnes en 2024.

En tant que partenaire de l’industrie marocaine, la société couvre aujourd’hui 44% des besoins du marché national en PVC et 71 % en soude. Pour répondre aux besoins futurs des industriels et s’ouvrir à l’export, SNEP a bouclé une partie de son programme global d’investissement initialement lancé en 2010 , pour un budget de 650 millions de dirhams. Ce programme global d’investissements, est destiné à porter à terme, ses capacités annuelles de production à 120 000 tonnes de PVC et 115 000 tonnes de soude.

Avec ce programme d’investissement, SNEP accompagne également sa modernisation. Pour se hisser au rang d’une industrie 4.0, la société prévoit d’intégrer le digital au sein de tous ses process de production. Son organisation sera ainsi transformée tant dans ses métiers que dans son offre de produits et services.

Cette journée “portes ouvertes” a aussi été l’occasion pour SNEP de revenir sur ses résultats les plus récents, qui confirment son leadership. Le chiffre d’affaire de la société a atteint 875,7 millions de dirhams en 2017, tandis que son résultat net a franchi la barre des 98 millions de dirhams.

La valeur du titre SNEP a également connu une progression exceptionnelle de 240% l’an passé, marquant l’une des plus fortes performances annuelles de la place boursière de Casablanca.

Opérant dans un secteur où la sécurité est un enjeu stratégique, SNEP a en outre dévoilé les principaux axes de sa politique en matière de prévention. Management des risques, renforcement de l’hygiène… L’entreprise bénéficie de trois certifications internationales : ISO 9001 : 2015 (management de la qualité), ISO 14001 : 2015 (management environnemental) et OHSAS 18001 : 2007 (management santé et sécurité).

SNEP applique également trois engagements majeurs : le Label RSE de la CGEM, le système REACH (Registration, Evaluation ,Authorisation an restriction of Chemicals) de l’Union européenne et les principes de l’initiative Responsible Care. Cette dernière est un engagement commun de l’industrie chimique mondiale pour une gestion sûre des produits chimiques et la promotion de leur rôle dans l’amélioration de la qualité de vie et le développement durable.

Commentant les ambitions de SNEP, Rachid Mohammadi, directeur général de l’entreprise, a déclaré : “Les années à venir vont confirmer notre leadership, notre compétitivité et notre rôle citoyen. L’optimisation de nos charges et la poursuite de notre politique d’efficacité énergétique positionnent en effet SNEP comme un acteur majeur du développement durable dans le domaine de la pétrochimie et de l’électrolyse. Dans un marché de plus en plus complexe, nous allons aussi assurer la modernisation de nos outils industriels et opérationnels afin de poursuivre notre croissance et financer nos ambitions en matière de performances et de rentabilité. Et cela, toujours dans le souci d’accompagner l’industrie nationale dans son développement.”

Commentaire Facebook