La FNCL lance un nouveau Think Tank, Grain Vision Morocco (GVM) et signe une convention de partenariat avec l’ESSEC Afrique

GVM se veut être le premier véhicule innovant de réflexion et de sensibilisation sur l’ensemble de la filière des céréales et des légumineuses, notamment sur les activités de collecte, d’importation, de stockage et de distribution. Son ambition est d’accompagner le développement des professionnels du négoce des céréales à travers une approche participative sur l’ensemble des problématiques et défis que rencontre ce secteur de l’amont à l’aval.

Cette initiative s’inscrit dans l’esprit et la dynamique initiée par Sa Majesté le Roi Mohamed VI, il y a cela quelques semaines, pour l’émergence organisée et structurée du secteur agricole. En effet, considéré comme un des principaux contributeurs au PIB National, le secteur des céréales et des légumineuses est au cœur des politiques agricoles du Royaume. La vocation de GVM est ainsi de développer une vision prospective de la filière céréalière marocaine, à travers les problématiques de collecte, d’importation et de stockage, permettant, d’une part, d’assurer l’approvisionnement du Royaume en céréales et produits dérivés, d’autre part, de consolider sa sécurité alimentaire.

« Nous visons l’excellence et capitalisons sur l’expertise de nos membres, et de l’ensemble des parties prenantes du secteur, pour créer un modèle économique agile, innovant, viable et répondant aux exigences et besoins de notre pays en céréales. GVM sera un espace de dialogue, d’échange et de concertation » se réjouit M. Jamal M’Hamdi, Président de la FNCL.

Afin de réfléchir sur des modèles socioéconomiques innovants, GVM s’est engagé dans un partenariat académique durable avec l’ESSEC Afrique. Cette association se matérialisera par la mise en place de modules de recherches et de réflexions sur l’ensemble des problématiques liées à la filière des céréales et légumineuses, telles que la sécurité alimentaire du pays, l’économie agricole, les stratégies de couverture de risque de prix et de matières ou encore la logistique.

À travers cette initiative, GVM confirme sa volonté de constituer un vivier de compétences dans les zones d’implantation de ses projets, en faisant appel à l’expertise de l’ESSEC qui cumule une longue expérience dans le secteur et à l’implantation de son campus ESSEC Afrique au Maroc.

« La recherche, la formation et le transfert de compétences est au cœur de la stratégie de développement du secteur agricole et céréalier en particulier. Notre collaboration avec GVM consolide nos engagements dans ce sens, renforçant encore plus notre conviction que la formation professionnelle, l’éducation et la sensibilisation sont l’un des principaux leviers pour organiser au mieux la filière » affirme M. Vincenzo Esposito Vinzi, Directeur Général de l’ESSEC, en visite au Maroc pour l’occasion.

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *