Taxi Bied fonce sur les salles ! Plus de 50.000 entrées au premier mois d’exploitation

Un mois seulement après sa sortie en salles à Rabat, Casablanca, Fès, Marrakech et Tétouan, Taxi Bied, premier long métrage du réalisateur Moncef Malzi se fraie assurément son chemin vers la tête du box-office avec plus de 50.000 entrées.

« Je suis très agréablement de voir ces chiffres. On espérait que le film plaise aux Marocains. Et l’on est vraiment surpris par cet engouement. J’en profite pour remercier tous ceux qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour ce projet, et je remercie très chaleureusement le public », confie Moncef Malzi.

Avec 50.000 entrées, Taxi Bied est arrivé déjà à environ la moitié de ce que réalisent d’habitude les films marocains qui caracolent en tête du box-office chaque année.

Avec à l’affiche une brochette de stars du grand écran dont Mohamed Khiyari, Sahar Seddiki, Anas El Baz, Hassan Foulane, Mohcine Malzi ou encore Saida Baadi, Taxi Bied raconte pendant 1h40 min, les joies et les faiblesse d’un groupe de personne réunies par un drôle et improbable concours de circonstances dans un Taxi Blanc.

Avec des allures de chronique sociale, le film est d’abord et surtout une immersion dans la psychologie de personnages, de différents horizons, qui partageront de situations parfois tendues, parfois drôles, mais qui partagent également des joies et des faiblesse.

Une comédie sociale, sous-tendue par un drame psychologique, et s’adressant à un public varié. Autrement dit, adressée à l’humain en nous.

“Peu importe le genre. Drame ou Comédie, je pense que le cinéma doit d’abord sonder et explorer l’humain dans toute sa faiblesse et sa magnificence. Moi, mon choix et ma préférence, ont été d’essayer de faire cela en voulant partager deux émotions qui m’ont toujours guidé: la joie et la faiblesse”, confie le réalisateur.

Commentaire Facebook