Attijariwafa bank signe un protocole de coopération avec Kenya Commercial Bank, la première banque du Kenya

En marge de la 6e édition du Forum International Afrique Développement, il a été procédé à la signature d’une convention de partenariat entre
le groupe Attijariwafa bank et Kenya Commercial Bank (KCB). L’accord a été paraphé par M. Mohamed El Kettani, Président Directeur Général du groupe Attijariwafa bank et Monsieur Samuel Makome, Directeur Général Délégué Groupe de Kenya Commercial Bank.

En vertu de ce mémorandum, les deux parties s’engagent à formaliser un cadre de coopération pour favoriser le partage de bonnes pratiques dans les domaines bancaire, financier et des affaires. En effet, les termes de cet accord stipulent, notamment, le partage d’expériences dans le domaine de la banque numérique et mobile, le développement de relations de collaboration avec les correspondants bancaires et les institutions financières, le renforcement des flux commerciaux transfrontaliers ainsi que la mise en place d’un mécanisme de coopération en matière de ressources humaines et de formation. Enfin, les deux parties s’engagent à promouvoir et mettre en oeuvre une coopération commerciale pérenne.

À cette occasion Monsieur Mohamed El Kettani, Président Directeur Général du groupe Attijariwafa bank a déclaré : « ce protocole est très important pour le groupe Attijariwafa bank. Il nous permettra d’offrir à nos opérateurs économiques, dans tous les pays où nous sommes présents, l’accès au marché Kenyan mais aussi à tous les marchés couverts par KCB au niveau de l’Afrique de l’Est ».

De son côté Monsieur Samuel Makome, Directeur Général Délégué Groupe de Kenya Commercial Bank a affirmé « sa fierté d’avoir scellé cet accord avec le groupe Attijariwafa bank, de partager cette passion commune qu’est l’Afrique et de contribuer ainsi à son développement ».

Par cet accord, le groupe Attijariwafa bank entend donner une nouvelle impulsion à la coopération Sud-Sud dont il a fait l’un des piliers stratégiques de son engagement en Afrique et renouveler sa contribution à l’intégration économique du Continent.

Commentaire Facebook