Pouvoir d’achat: le CESE préconise une fiscalité favorable aux ménages

A quelques semaines des Assises de la Fiscalité, le CESE vient de livrer sa vision de la réforme. Parmi ses conclusions phares, la nécessité de renforcer le pouvoir d’achat des ménages (il faut dire que l’on a rarement fait le lien entre payer l’impôt et gagner en pouvoir d’achat!).

En effet, dans un document relayé en exclusivité par le site le360, le CESE préconise “le renforcement du pouvoir d’achat de la classe moyenne par l’introduction d’une fiscalité des ménages, plus favorable”. Par “plus favorable” il faut entendre “la prise en compte des personnes à charges” et “la consolidation par des allocations familiales plus en phase avec la réalité socio-économique des familles, dont celle liée au financement de l’éducation des enfants”.

En gros, le CESE appelle à prendre en considération le fait qu’aujourd’hui plusieurs services, jadis publics et gratuits, sont achetés au marché et il est donc tout à fait naturel que l’impôt qui était censé les financer doit être revu en conséquence.

 

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *