Voyages: les croisières ne fait plus recette au Maroc

Bien qu’il ait deux façades maritimes et plusieurs villes côtières capables de recevoir des croisiéristes, le Maroc peine à attirer du monde. En chiffres, cela donne une chute 500.000 voyageurs en 2010 à 227.000 en 2018, soit -54,6% sur la durée; un crash!

Pourquoi? D’après un un article Tel Quel dédié à cette problématique, la raison principale réside dans l’insatisfaction des passagers; une remontée terrain que les armateurs prennent très au sérieux au point de zapper la case Maroc de leurs circuits. A titre d’exemple, un opérateur faisait jusqu’à 120 escales au Maroc. “L’an prochain, il n’en fera que trois”, explique un professionnel.

Les raisons de ce mécontentement manifeste sont multiples mais portent grosso modo sur 3 points:

-L’accueil qui laisse à désirer

-L’absence d’infrastructure portuaire dédiée

-Les pratiques non conventionnelles des guides

-L’association de l’image du pays à celle des pays du Printemps Arabe.roît à un bon rythme?

Commentaire Facebook