Banque privée: Crédit du Maroc s’installe à Rabat

Le Crédit du Maroc (CDM) vient d’ouvrir mardi dernier à Rabat son agence spécialisée dans la banque privée. Il s’agit de la troisième agence du genre après celles de Casablanca et Marrakech. C’est que la capitale contient désormais une population suffisamment importante de fortunes pour justifier un tel investissement. Quant le seuil minimal n’est pas encore atteint, CDM gère ce type de clientèle via un espace dédiée au sein de centres d’affaires.

En réponse à une question Consonews lors de la conférence de presse de lancement, le management CDM a bien voulu nous préciser la notion de “riche”; “à partir de combien en patrimoine on devient éligible à la banque privée”.

En gros, il s’agit d’un patrimoine tournant autour de 2 millions de dirhams. Mais, parfois, précise-t-on, il est encouragé aussi de recruter un client ayant un flux moindre mais régulier et en croissance.

Qu’en est-il de la confidentialité des données personnelles?

“La confidentialité est strictement respectée, dans le cadre et dans le respect total de la réglementation marocaine”, assurent les dirigeants Crédit du Maroc tout en précisant que “l’on n’accepte que les clients transparents, en mesure de justifier la provenance de leurs fortunes”.

L’argent collecté va être ensuite placé, sur le place de Casablanca ou ailleurs dans le monde (le groupe Crédit Agricole (dont CDM est filiale) est le premier groupe non américain au monde en matière de gestion d’actifs).

Les placements à l’international sont essentiellement destinés aux MRE étant donné que la sortie d’argent est encadré localement par la réglementation sur le contrôle des changes.

 

Commentaire Facebook