La fondation AWB dresse le bilan de la création cinématographique au Maroc

La 54ème conférence du cycle « Échanger pour mieux comprendre » organisé par la fondation Attijariwafa bank a été consacrée à la création cinématographique au Maroc. Jeunes réalisateurs et acteurs de la société civile engagés dans le secteur ont été invités à partager leurs parcours respectifs et leur passion pour le septième art et formuler des recommandations pour consolider cet écosystème. L’arrivée d’une nouvelle génération de réalisateurs et d’acteurs a permis à notre cinéma national de profiter d’une effervescence intellectuelle et artistique sans précédent. Désormais, notre production cinématographique n’hésite plus à traiter des problématiques sociales qui étaient, jusque-là, taboues, et à bousculer certaines idées préconçues », a déclaré Omar Bounjou, Directeur Général du groupe Attijariwafa bank lors de l’ouverture de l’événement. Et d’ajouter «ces avancées notables ne doivent pas occulter l’importance des défis qui restent à relever, pour obtenir une industrie cinématographique à part entière, qui soit génératrice de valeur et créatrice d’emplois qualifiés en faveur des jeunes talents ».

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *