Economie post-Covid19: Benchaâboun parle relance devant le FMI

Contrairement à l’idée qu’a laissée entendre le décret franchement austériste du gouvernement décidant du gel de plusieurs budgets, Mohamed Benchaâboun ne serait finalement pas aussi austériste que cela.

Mieux, il défend même, lui aussi!, le choix de la relance pour l’après Convid19.

En effet, lors de sa participation aux réunions annuelles de printemps du FMI et de la Banque Mondiale (tenues par par visioconférence du 17 au 21 avril 2020), notre ministre de l’Economie et des finances « a souligné la nécessité de soutenir la relance économique à travers des politiques appropriées assurant plus de flexibilité », affirme ainsi un communiqué officiel du ministère.

Et contrairement, encore, à l’idée qui veut que l’on ne fait que suivre les politiques dictées par le couple FMI-Banque Mondiale, Benchaâboun a même appelé le FMI à soutenir les choix de la relance par des financements plus commodes et à « appuyer les efforts des pays à travers notamment, le maintien des facilités de financement d’urgence jusqu’ à la sortie de la crise ».

Voilà qui serait de nature à mettre fin (ou pas) à la polémique relance vs austérité…