Espagne : Les mineurs marocains très mal vus

«En Espagne, près de 3 immigrés clandestins mineurs sur 10 ont déjà commis au moins un acte criminel. Ce taux de criminalité élevé parmi les jeunes Marocains puiserait son origine dans le laxisme des autorités espagnoles ». L’information est rapporté par le journal Al Ahdat Al Maghribia qui s’est référé à un rapport du secrétariat d’État chargé des affaires de Sécurité sur le lien entre l’immigration illégale et la criminalité en Espagne. Dans ce pays les statistiques officielles affirment que pas moins de 10.000 mineurs y sont entrés l’année dernière dont 70% d’origine marocaine. Ce qui ne correspond pas aux statistiques du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés qui précisent que les mineurs marocains qui ont pu entrer dans le pays ne dépassent pas 5.500 personnes, dont la majorité squatte les rues des enclaves de Sebta et Melilia, et des villes espagnoles.