Attijari Wafabank : Le RNPG plombé par la  progression du risque et la contribution au fonds covid-19  

A près de 12,4 milliards de dirhams a fin juin dernier,  le produit net bancaire de Attijari Wafabank  affiche une hausse de 5,1% par rapport à la même période de l’année 2019. « L’évolution du PNB est impactée négativement par le ralentissement général de l’activité, résultant de la crise dans les différents pays de présence, et positivement par certains éléments non récurrents, plus particulièrement le bon comportement des activités de marché, suite à la baisse des taux obligataires au Maroc au deuxième trimestre », note-to auprès de la banque. A cause de la crise sanitaire et son impact le coût du risque a pris une ampleur considérable en s’établissant à 3milliards de dirhams. Il a fortement progressé par rapport au premier semestre 2019 (+231%), suite à la détérioration significative du risque de crédit engendrée par le coronavirus, et le provisionnement anticipatif et prudent associé. Rapporté aux encours de crédits, le coût du risque consolidé atteint 1,70% (0,54% au premier semestre 2019). Cette hausse du risque et la contribution exceptionnelle au fonds spécial Covid-19 ont  impacté le résultat net part du groupe qui dégringole de de 57,5% à 1,2milliard de dirhams. Cela  étant le management du groupe reste confiant. «Attijariwafa bank entame le quatrième trimestre 2020 dans un esprit positif empreint de volontarisme, de mobilisation et d’engagement, pour continuer à soutenir les clients et accompagner les efforts de relance économique dans les pays de présence », assure-t-on auprès des responsables de la banque. Cette dernière qui a été réactive à l’appel au soutien et à la relance de l’économie a mobilisé ses équipes pour le   financement de 4.334 jeunes et porteurs de projets pour un montant de 710 millions de dirhams, dans le cadre de l’initiative «Intelaka». Elle a procédé au report des échéances de crédit pour plus de 110.000 clients particuliers et entreprises pour un montant total de 25 milliards de dirhams au Maroc (210.000 clients sur base consolidée). Elle a également distribué  6,2 milliards de dirhams de crédits «Damane Oxygène» bénéficiant à 18.200 TPME pour  près de 35% de parts de marché. Elle a par ailleurs accordé 7 milliards de dirhams de crédits «Damane Relance » bénéficiant à 6.090TPME