HightechNewsslide

Recharger une batterie de voiture électrique en un temps record, le défi de Rachid Yazami

Le chercheur et inventeur marocain Rachid Yazami a dévoilé, il y a quelques mois, sa dernière prouesse technologique en développant de nouvelles méthodes de recharge rapide aussi bien pour les smartphones que pour les voitures électriques.

Pour promouvoir la mobilité des voitures électriques, il est crucial de privilégier la recharge rapide. Les utilisateurs cherchent principalement à recharger les batteries très rapidement, en un laps de temps identique à celui passé à la station-service. C’est le défi que s’est lancé l’inventeur Rachid Yazami qui affirme avoir développé une technologie qui permettra de recharger la batterie d’une voiture électrique en moins de 20 minutes. Il s’agit d’une première mondiale qui ouvre des perspectives prometteuses, notamment pour le secteur automobile. En effet, le Pr Yazami et son équipe sont parvenus à réaliser un exploit dans le cadre de travaux menés sur la recharge de batteries.
En utilisant une nouvelle méthode de charge adaptive, ils ont pu, dans un premier temps, charger une batterie à haute densité d’énergie pour voiture électrique de 0 à 100% en moins de 20 minutes, avant de renouveler la performance en 6 minutes, avec une batterie à haute densité de puissance pour véhicules hybrides et pour le stockage de l’énergie. «Jusqu’à présent, depuis que les batteries ont été inventées en 1800 par le scientifique italien dénommé «Volta», les batteries ont été rechargées en appliquant un courant constant.

Or, ce n’est pas la méthode la plus adaptée. On peut mesurer le courant d’une batterie en ampères et le voltage en volts (différence de potentiel).
Si on privilégie le contrôle de la tension du courant, on peut arriver à charger la batterie dans un temps très court. C’est la modification fondamentale de ma nouvelle approche, où le voltage est privilégié par rapport au courant, au moment où tout le monde, y compris Tesla, privilégie le courant. Il y a deux catégories de batteries. Celles à haute énergie, qu’on arrive à charger en moins de 20 minutes, et celles à haute puissance, qu’on peut charger en moins de 6 minutes. Ces deux catégories peuvent être utilisées dans les voitures électriques», explique l’inventeur dans un entretien accordé à la presse.
Le défi aujourd’hui et de mettre en place un mécanisme de partenariat avec les parties prenantes pour exploiter cette technologie et permettre aux utilisateurs et aux clients aussi bien de la téléphonie mobile que des voitures électriques, sans oublier ceux qui s’intéressent au stockage de l’énergie, d’en bénéficier.

Source: Le Matin 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page