Food-BoissonsNewsslide

Le groupe Nestlé revisite le périmètre de ses activités au Maroc

Le géant suisse Nestlé, a-t-il entamé un plan de réduction de voilure au Maroc. En effet, seize mois après que le Directeur Général de Nestlé Maroc, Bruno Ciclé, a esquivé le sujet en bottant en touche, le leader mondial des compléments alimentaires, des eaux en bouteille et tant d’autres produits de nutrition, vient de fermer son centre de Casanearshore.

Aussi, Nestlé Maghreb qui opérait ce centre en tant que plateforme de gestion marketing et de back office pour l’ensemble des activités du groupe Nestlé en Afrique du nord, vient d’être liquidée près de treize ans après sa création. Plusieurs postes d’emploi ont été purement supprimés alors que d’autres ont été transférés à Nestlé Maroc, la filiale historique qui opère dans notre pays depuis les années 20 du siècle dernier.

A croire ceux qui avaient interpellé en début 2020 la direction de Nestlé au Maroc lors de la conférence précitée, le groupe dont le slogan est Grandir c’est Nestlé, ne cherche plus à faire grandir ses activités au Maroc, mais vise plutôt à leur imposer une cure d’amincissement. Selon ces mêmes voix, la prochaine étape serait le basculement de la force de vente de Nestlé Maroc du côté des distributeurs. L’avenir seul confirmera (ou pas) une telle assertion mais une chose est sûre, c’est que le groupe basé à Vevey réduit sensiblement ses investissements au Maroc.

D’ailleurs, la station solaire qu’il vient d’inaugurer sur le site de son usine d’El Jadida et qui regroupe quelques 2.600 panneaux photovoltaiques, a été entièrement financée par son partenaire français Quadran qui a réalisé l’investissement corrélatif de près de 12 millions de dirhams, dans le cadre d’un contrat de vente d’électricité sur 15 ans. Une approche dite « assez light », qui est le propre d’investisseurs incertains quant à leur présence à long terme. A suivre!

Source: Challenge

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page