NewsService publicslide

Le taux d’électrification rurale à 99,78% en 2020

Le taux d’électrification rurale, qui mesure la généralisation de l’accès à l’électricité dans le milieu rural, a enregistré 99,78% à fin 2020, selon l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Ceci a permis l’accès à l’électricité à environ 13 millions de marocains, pour un investissement global de 24,65 milliards de dirhams (MMDH), avec tout ce qui en découle comme effets induits sur l’amélioration de leur qualité de vie et sa modernisation, indique l’ONEE dans un communiqué sur la 5ème Session de son Conseil d’Administration, tenue mardi à Rabat.

En termes d’investissements, l’Office a réalisé, au titre de l’année 2020, une enveloppe globale de 8,3 MMDH, dont 3,6 MMDH pour l’activité électricité et 4,7 MMDH pour l’activité eau potable et assainissement liquide, précise la même source.

Relativement à l’activité « électricité », la demande nationale en électricité a atteint 38 372 GWh à fin 2020, soit une diminution de 1,2% par rapport au réalisé enregistré en 2019, en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus (covid-19) et ses impacts économiques et sociaux sur le Maroc.

Par ailleurs, la puissance installée électrique a atteint 10 627 MW, avec une part importante des énergies renouvelables (EnR) et dont les plus récentes mises en services sont la Centrale Photovoltaïque Erfoud (Projet Solaire Tafilalet) de 40 MW et le Parc Eolien Midelt (210 MW).

Pour ce qui est l’activité « Eau & Assainissement », et afin de réponde à l’évolution de la demande en eau potable, la production de l’Office s’est établie à fin 2020 à 1.257 Mm3.

Aussi, il a été réalisé au cours de l’année 2020, la pose de plus de 629 km de conduites d’adduction et de distribution d’eau potable avec ce que cela engendre comme effort pour l’acquisition du foncier et sa régularisation et l’équipement d’un débit supplémentaire de 2,97 m3/s ce qui a porté le débit équipé global équivalent à 77,4 m3/s et ce en vue de faire face à la croissance soutenue des besoins en approvisionnement en eau potable.

Le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural est passé à 97,8% à fin 2020, permettant de desservir une population estimée à 13 millions d’habitants, avec un investissement global de 16,65 MMDH.

En termes d’assainissement liquide, 7 nouvelles stations d’épuration ont été réalisées durant l’année 2020 avec un débit global additionnel de 7.024 m3/j, ce qui a permis de porter le taux de raccordement au réseau public d’assainissement à 90% et le taux de dépollution des eaux usées à 82%.

Ainsi, l’ONEE assure la gestion du service d’assainissement dans 142 centres, dans le cadre de la convention de gestion déléguée, pour une population d’environ 5,7 millions d’habitants.

Pour ce qui est de la situation financière, le Directeur Général de l’Office, Abderrahim El Hafidi, a souligné la tendance d’amélioration constatée au niveau de ses résultats et soldes de gestion durant les cinq dernières années consécutives, faisant état d’un bénéfice net de 2,252 MMDH en 2020, soit une hausse importante de 279% par rapport à l’exercice 2019.

A noter également l’amélioration graduelle des Capitaux Propres, suite aux résultats positifs réalisés par l’Office durant les cinq dernières années, outre la dotation en capital de 1 MMDH, correspondant au ticket d’extension du contrat de fourniture d’énergie (PPA) avec Taqa 1-4. Aussi, un résumé des principaux contrats conclus par l’Office a été présenté.

Les travaux de ce Conseil ont été principalement consacrés à l’évaluation du bilan des réalisations et l’approbation des comptes sociaux et consolidés de l’ONEE au titre de l’exercice 2020, ainsi que l’approbation des projets de résolutions soumis au Conseil.

Le Président et les membres du Conseil d’Administration ont salué les réalisations enregistrées par l’Office dans l’exercice de ses missions de service public, en tant que garant de la continuité de l’alimentation du pays en électricité et en eau potable ainsi qu’en matière d’assainissement liquide dans les villes et centres où il intervient.

Ce Conseil a été également l’occasion pour M. El Hafidi de mettre en avant les efforts de l’Office en matière de bonne gouvernance, et de concrétisation des Hautes Orientations Royales en matière de promotion des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de la politique de l’eau et de préservation de l’environnement, permettant au Maroc d’occuper une place importante dans ces secteurs aussi bien au niveau continental qu’international, ainsi qu’en matière de coopération régionale avec les pays africains.

Ceci, en plus de l’engagement infaillible de l’Office dans le projet de Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, ainsi que dans la mise en œuvre des recommandions de la Commission Spéciale sur le nouveau Modèle de Développement.

Il s’agit aussi de la poursuite de ses efforts pour l’amélioration continue de la qualité des services fournis aux citoyens et la préservation de ses équilibres financiers, à travers notamment l’amélioration du mix énergétique, la rationalisation des dépenses et des coûts d’exploitation, l’amélioration du rendement des réseaux et des indicateurs de performance techniques et commerciaux.

Le Président du Conseil a également rendu hommage au travail considérable accompli par le personnel de l’ONEE au regard des résultats honorables enregistrés par l’Office, en matière d’approvisionnement de notre pays en électricité et en eau potable, d’assainissement liquide et d’accompagnement du développement socio-économique du pays et ce, malgré le contexte difficile marqué par la propagation de la pandémie Covid-19, ainsi que les contraintes et défis auxquels se heurte l’Office pour le développement de ses activités.

Dans ce sens, l’ONEE a mis en œuvre un ensemble de mesures exceptionnelles à caractère technique, commercial, financier et logistique, pour assurer la continuité de service aux citoyens en matière d’électricité, d’eau potable et d’assainissement liquide, tout en se conformant aux décisions des pouvoirs publics pour préserver la santé des collaborateurs et des citoyens.

Le Président du Conseil a, par ailleurs, souligné que pour accompagner les changements profonds du système électrique, l’ONEE digitalise de plus en plus ses processus et outils notamment dans les secteurs de transport et de distribution tout en accordant une attention particulière au développement des compétences de son capital humain.

L’ordre du jour a concerné, également, la présentation de l’avis du commissaire aux comptes sur les Comptes Sociaux et Consolidés l’Office au titre de l’exercice 2020, en plus de la présentation du rapport du Comité d’Audit et du Contrôleur d’Etat de l’ONEE.

Le Conseil a approuvé l’ensemble des résolutions qui lui ont été soumises et qui sont en phase avec les objectifs de l’Office, tant en matière de développement de ses secteurs d’activités qu’en matière d’amélioration de ses performances techniques et managériales.

Le Président a renouvelé ses remerciements et ses recommandations à tous les membres du Conseil et partenaires l’Office, pour apporter l’appui nécessaire à l’Office pour faire face aux contraintes qu’il subit, et pouvoir relever le challenge du système électrique national et les exigences du programme national d’approvisionnement en eau potable et en eau d’irrigation 2020-2027 et ce, conformément aux Hautes Directives de Sa Majesté Le Roi qui accorde une attention particulière à ces secteurs vitaux et stratégiques.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page