Auto-MotoHightechNewsslide

Avion, voiture, électroménager: Google veut rendre les internautes écolos

Le géant américain dévoile une série de mesure destinées à aiguiller les internautes vers des choix jugés plus responsables pour l'environnement.

Avec de nouvelles promesses régulières sur le sujet, plusieurs géants californiens de la tech placent désormais l’écologie comme l’un des pilliers de leur stratégie de développement. C’est désormais le cas de Google, qui annonce ce 6 octobre quelques changements pour les internautes utilisant ses services de recherche ou de cartographie.

Avion, voiture: réduction des émissions CO2

Dès aujourd’hui, Google propose à ceux qui cherchent un vol en avion de trier les résultats selon les émissions de dioxyde de carbone provoquées par le voyage, en plus des prix, de la durée ou de l’heure de départ.

Pour parvenir à de telles évaluations, l’entreprise assure se baser sur le mode de calcul de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), tout en tenant compte de la nature du trajet, mais aussi du type d’appareil ou encore du nombre de sièges dans chaque classe en fonction des données communiquées par les compagnies aériennes.

L'option de trajet "écolo" de Google Maps, prévue pour 2022
L’option de trajet « écolo » de Google Maps, prévue pour 2022 © Google

L’an prochain, Google fera également évoluer son application de cartographie Google Maps, pour indiquer les trajets en voiture les moins gourmands en carburant, dans le cas où il ne s’agit pas des trajets les plus rapides, habituellement privilégiés par l’application.

Mieux coordonner les feux de circulation

Plus ambitieux encore, Google souhaite aider les villes à gérer la coordination de leurs feux de circulation, grâce à l’intelligence artificielle. En mettant au point des algorithmes basés sur des prédictions de circulation et capables de fluidifer les itinéraires, l’entreprise espère faire diminuer les émissions de CO2 aux intersections de 10 à 20%. Après des premiers tests en Israël, une expérimentation sera lancée à Rio de Janeiro (Brésil).

La section « Shopping » du moteur de recherche de Google va elle aussi évoluer, notamment en cas de recherche d’appareils électroménagers susceptibles de consommer beaucoup d’énergie. Il sera ainsi possible de trier les résultats pour ne faire apparaître que les produits les plus économes dans le domaine.

Source: BFM

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page