HightechNewsslide

Face à face : Apple iPhone 13 vs Samsung Galaxy S21+

Si les deux smartphones adoptent des styles radicalement différents, ils sont néanmoins très efficaces chacun dans leur genre. L’iPhone 13 ne renouvelle que très peu le style des iPhone 12, avec son dos plat vitré, ses tranches en aluminium et son format relativement compact.

Un peu plus costaud avec son poids qui atteint 200 g (contre 174 g pour l’iPhone 13), ce qui est logique compte tenu de la taille de son écran, le Galaxy S21+ de Samsung bénéficie d’un design revu cette année. Il est marqué notamment par un bloc photo se prolongeant sur la tranche de l’appareil.

Samsung Galaxy S21+ vs iPhone 13

 

Tous deux jouissent d’une finition parfaite et d’une certification IP68 les rendant aptes à survivre à l’eau comme à la poussière. Ils partagent l’absence de prise jack et de port microSD. L’iPhone 13 est sécurisé par le biais du capteur Face ID, alors que le modèle de Samsung lui préfère un lecteur d’empreintes situé sous l’écran. Si le Galaxy S21+ l’emporte d’un cheveu, c’est surtout grâce à son port USB-C standard, quand le terminal d’Apple est muni d’une prise Lightning propriétaire.

Égalité parfaite entre les deux smartphones dans le domaine crucial que constitue l’affichage. L’expertise de Samsung à cet égard n’est plus à démontrer, et la marque coréenne le prouve ici. Le S21+ est pourvu d’une dalle Amoled de 6,7 pouces affichant 2400 x 1080 pixels, soit une résolution de 394 ppp. Son delta E, c’est-à-dire les dérives colorimétriques qu’il concède, est très faible (1,8) et une fois calibré, il offre une température de couleurs presque parfaite (6736 K).

Même constat avec l’écran Oled d’Apple, un peu plus compact (6,1 pouces) et offrant une résolution de 460 ppp grâce à sa définition de 2532 x 1170 pixels. Son delta E est encore plus faible (1) et sa température des couleurs à peine plus élevée (6810 K). Bref, c’est du pareil au même, et l’on se contentera de préciser que l’écran de l’appareil à la Pomme est parfaitement calibré d’office, tandis que celui de Samsung demande quelques réglages. En contrepartie, vous pouvez le personnaliser à l’envi. On relève tout de même que l’iPhone 13 se contente d’un taux de rafraîchissement de 60 Hz, quand celui du Galaxy S21+ est adaptatif jusqu’à 120 Hz.

L’Exynos 2100 choisi par le fabricant coréen est complété par 8 Go de mémoire vive chez le smartphone de Samsung. Il s’en sort avec les honneurs, offrant une performance convaincante, aussi bien en multitâche qu’en jeu, mais pas tout à fait au sommet de ce que l’on trouve aujourd’hui dans l’univers Android.

L’Apple A15 Bionic, avec ses 6 Go de RAM, officie au sein de l’iPhone 13, où il fait des merveilles. L’optimisation réalisée par Apple, mais aussi la garantie de voir cette puce faire tourner sans difficulté les prochaines versions de l’OS de la firme à la Pomme, lui permettent de l’emporter ici.

Les deux smartphones adoptent une approche différente. Il est bien sûr à noter que la polyvalence du Galaxy S21+, qui remporte d’ailleurs cette manche, est supérieure : le smartphone ajoute à ses grand-angle et ultra grand-angle un troisième module promettant un effet de zoom optique, qui néanmoins repose sur le recadrage de clichés de 64 mégapixels.

La comparaison joue en la faveur de l’appareil Samsung en raison de ses performances en basse luminosité, au grand-angle et à l’ultra grand-angle. De jour d’ailleurs, l’exposition est mieux maîtrisée sur le modèle du fabricant coréen, bien que le modèle d’Apple profite d’une colorimétrie plus naturelle dans l’ensemble.

Rappelons qu’en vidéo, le modèle de Samsung permet de filmer jusqu’en 8K, ce qui n’est pas possible sur celui d’Apple. Les deux multiplient les options créatives pour encourager les vidéastes amateurs.

Le Galaxy S21+ a beau offrir une prestation de haute volée, il n’en est pas moins en difficulté sur le terrain de l’autonomie. Malgré sa batterie de 4800 mAh, il ne parvient pas à atteindre les 14 heures d’usage avant extinction, et dépasse difficilement la journée d’utilisation — avec son mode 120 Hz adaptatif activé (réglage par défaut). L’iPhone 13 est quant à lui capable d’atteindre les deux jours : c’est nettement mieux.

De quoi d’ailleurs compenser un temps de charge élevé (1 h 30 avec un chargeur 20 W au maximum), davantage que celui du S21+, qui demande un peu plus d’une heure pour faire le plein. Pas de jaloux : aucun d’entre eux n’est livré avec un bloc de charge. Précisons enfin que les deux appareils sont compatibles avec la charge sans-fil.

Le Galaxy S21+ de Samsung l’emporte, quoique sur le fil du rasoir, face au dernier-né d’Apple. Le duo, qui ne transige pas avec la qualité de fabrication, est au coude à coude en termes de qualité d’affichage. Le modèle à la Pomme se montre légèrement plus performant, mais aussi plus endurant que son rival. En revanche, la marque coréenne livre un modèle maîtrisant un peu mieux le volet photo, qui est de surcroît un peu plus complet sur le Galaxy S21+, ce qui lui permet de se hisser sur la première marche du podium. Il faut néanmoins rappeler qu’au-delà des performances, l’aspect logiciel du smartphone ne doit pas être délaissé : avec iOS 15 et Android 11 avec OneUI (et bientôt Android 12), ce sont deux approches logicielles différentes qui s’opposent.

Source: lesnumeriques.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page