Food-BoissonsNewsslide

Des mesures proactives pour préserver la stabilité des prix

La pandémie de Covid-19 a désormais un impact sur les prix. Une envolée a été enregistrée pour certains produits. Aussi, le gouvernement a-t-il annoncé des mesures proactives pour garantir la stabilité des prix, notamment des céréales. Explications.

Face à la hausse des prix engendrée par la pandémie de Covid-19, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, annonce des mesures proactives. L’objectif? Garantir la stabilité des prix, notamment des céréales, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 28 octobre.

Devant les parlementaires de la deuxième Chambre, le ministre a détaillé ces mesures qui se traduiront par la suspension des droits de douane appliqués à l’importation du blé à partir du 1er novembre prochain. Le but est d’assurer l’approvisionnement du marché national et la mise en place d’un mécanisme de compensation à l’importation du blé tendre, le cas échéant, sur la base d’un prix minimum de référence pour préserver la stabilité des prix de la farine, souligne le journal.

Le responsable a expliqué que la hausse des prix des céréales et des matières premières au niveau international était la conséquence du lancement simultané des plans de relance économique, de la hausse de la demande mondiale sur les matières premières, ainsi que des prix de l’énergie. Le ministre a cependant rassuré, affirmant que les bons résultats enregistrés dans les différentes filières de production et la récolte exceptionnelle de céréales réalisée l’année dernière avaient permis la poursuite de l’approvisionnement du marché national dans de bonnes conditions et la préservation de la tendance positive des exportations agricoles vers les différents marchés internationaux, rapporte encore le quotidien.

Mohamed Sadiki a également passé en revue l’état des exportations, qui affichent de bonnes performances. En effet, le volume des exportations des fruits et légumes a connu une hausse de 6% par rapport à l’année passée, atteignant les deux millions de tonnes au cours de la dernière campagne.

Source: Le 360 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page