Bonnes AffairesMaison FamilleNewsslide

Black Friday: vraies bonnes affaires ou simple appât à clients?

Depuis quelques jours, la folie du Black Friday s’est emparée des quartiers commerciaux. Mais est-ce vraiment une bonne affaire pour le client? Cet article est une revue de presse du quotidien Assabah.

C’est devenu un rendez-vous annuel incontournable que les enseignes commerciales opérant au Maroc ne ratent plus. Le Black Friday, qui correspond au dernier vendredi du mois durant lequel des enseignes américaines avaient l’habitude d’offrir des remises alléchantes sur leurs produits, s’est bien exporté au Maroc. Il a même été adapté, les commerces au Maroc ne se contentant plus d’un événement sur un jour, mais sur plusieurs, voire sur des semaines.

Dans son édition du lundi 29 novembre, Assabah revient sur cette nouvelle mode commerciale qui séduit les Marocains malgré les retombées de la crise. Les enseignes commerciales l’ont bien compris et n’hésitent plus à communiquer sur les offres du Black Friday durant une période bien plus longue que celle initialement prévu dans le concept. Il faut dire que, pour ces commerces, c’est une occasion idoine de rattraper les pertes provoquées par la crise et de booster, le temps de quelques semaines, leur chiffre d’affaires.

C’est en tout cas ce que laisse comprendre le journal qui explique que, pour les enseignes, les promotions du Black Friday ne visent pas seulement à se débarrasser des produits qui ne se sont pas vendus tout au long de l’année, mais sont surtout une occasion de renouveler les stocks de produits et d’attirer une nouvelle clientèle.
Cette stratégie marketing a, semble-t-il, du succès, souligne Assabah suite à un reportage sur le terrain effectué, vendredi dernier, dans l’une des avenues commerciales connues de Casablanca. Sur le Boulevard Al Massira, où se trouve une concentration d’enseignes commerciales, la dynamique était bien là. Et elle concernait tout le monde, des enseignes de prêt-à-porter aux vendeurs de bijoux, de parfums ou de montres.

Néanmoins, le quotidien fait un constat alarmant dont le client reste la principale victime. S’il a vraiment été constaté que les enseignes de marques mondiales affichent effectivement des promotions et des prix réduits, d’autres ne suivent pas vraiment la tendance, même si elles affirment participer au Black Friday. Dans ces magasins où se vendent principalement des produits à forte demande en cette période de l’année, seuls quelques produits dont personne ne veut sont affichés à des prix réduits, une manière de justifier le «Black Friday». En revanche, les produits que s’arrachent les clients sont plutôt vendus à leurs prix normaux. De quoi rappeler à ces derniers qu’il faut toujours rester vigilant en période de grandes promotions, au risque de se retrouver avec un portefeuille mis à mal par une pure stratégie marketing qui rapporte gros aux enseignes commerciales.

Source: Le 360 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page