Formation-CarrièreNewsService publicslide

ANAPEC: 8 conventions pour la création de 6.000 emplois

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et des acteurs du secteur privé ont scellé, mercredi à Casablanca, huit conventions conduisant à la création immédiate de 6.000 emplois directs et à l’accompagnement 1.200 auto-entrepreneurs.

Ces conventions ont notamment été signées avec la Fédération marocaine de l’externalisation des services (FMES) et la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FENAGRI) et ce, à l’occasion d’un séminaire initiée par l’ANAPEC sous le thème « partenariat public-privé : au service de l’emploi, pour relever les défis et accompagner les ambitions du nouveau modèle de développement ».

Il s’agit aussi de cinq entreprises, à savoir Peugeot Citroen Automobiles Maroc (PCAM), Sumitomo Electric Group, Groupe Managem, Groupe Akwa, Ecart Services Morocco (Jumia.ma) et Lydec, outre la Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi (EFE-Maroc) dans l’objectif de renforcer les différentes orientations stratégiques des deux institutions soit l’universalité de l’offre de formation et d’accompagnement aux jeunes, aux non-diplômés et aux NEET (ni à l’emploi, ni en enseignement, ni en formation), le respect de la parité des genres et le renforcement de l’inclusion territoriale.

Ledit séminaire acte la création de 6.000 emplois directs dans les domaines de la technologie, de l’industrie et des services et constitue le point de départ de l’accompagnement de 1.200 porteurs de projets issus de l’ensemble des régions du Royaume, a affirmé le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des compétences, Younes Sekkouri, dans une déclaration à la presse.

Après avoir souligné la nécessité d’amorcer une nouvelle génération de conventions impliquant aussi bien l’emploi que l’entrepreneuriat, le ministre a insisté sur la réalisation de l’équité spatiale afin de permettre à l’ensemble des jeunes sur l’ensemble du territoire national d’accéder au marché de l’emploi et de concrétiser leurs projets.

Pour sa part, le Directeur général de l’ANAPEC, Mohamed Achiq, a indiqué que cette initiative intervient conformément à l’application des recommandations du nouveau modèle de développement (NMD) et aux nouvelles missions attribuées au ministère de tutelle.

Cette rencontre vise à promouvoir l’emploi et les compétences, particulièrement sur le volet du PPP, a noté M. Achiq, faisant part de l’ambition de l’Agence de dépasser les partenariats classiques pour davantage de proactivité sur les besoins de l’emploi, de synergie et d’intégration notamment en faveur des jeunes.

Ce séminaire a également été l’occasion pour les participants d’examiner les moyens et dispositifs de promotion de l’emploi, ainsi que l’importance du partenariat public-société civile pour l’inclusion économique et l’amélioration de l’employabilité.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page