Mode-BeautéNewsslide

Le métaverse attire (aussi) les géants de la fast fashion

S’ils pensaient passer leur vie à s’exhiber en jogging et sneakers Gucci, vos avatars vont être déçus. Ils ont eux aussi droit à leur panoplie fast fashion, qui ne devrait toutefois pas trop – ou presque – nuire à la planète. La marque Zara vient d’annoncer un nouveau partenariat avec Ader Error pour pénétrer dans l’univers du métaverse sud-coréen Zepeto.

Le métaverse est encore une notion floue pour bien des hommes et des femmes à travers le monde, mais il va pourtant falloir composer avec ce nouveau monde qui séduit bien des secteurs, à commencer par la mode et la beauté. En pleine mutation, l’industrie du luxe partage actuellement son temps entre la durabilité et le digital, et pourrait rapidement se jeter à corps perdu dans ces nouveaux univers. De nombreuses marques, dont Gucci, Balenciaga, ou encore Ralph Lauren, les ont déjà expérimentés, proposant des collections spécifiquement conçues pour vos pendants virtuels.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, le métaverse ne séduit pas que les acteurs du luxe. Les géants de la fast fashion veulent eux aussi leur part du gâteau, misant sur ces mondes virtuels pour asseoir leur notoriété, notamment envers leur cible de prédilection, les milléniaux et, davantage encore, les Z. La marque de prêt-à-porter Zara ouvre les festivités en collaboration avec le label sud-coréen Ader Error avec à la clé une collection de vêtements pour les deux mondes.

Disponible dans la vie réelle, la collection collaborative AZ Collection sera proposée à la vente via le métaverse sud-coréen Zepeto, qui multiplie les partenariats avec les acteurs de la mode et des cosmétiques, dont Louboutin, Ralph Lauren, Gucci, Nars, ou Dior Beauté, mais aussi avec nombre de célébrités comme Selena Gomez et le groupe Blackpink. Les utilisateurs de l’application ont désormais la possibilité d’acheter des vêtements et du maquillage virtuels pour leur(s) avatar(s) dans la boutique Ader Error X Zara.

« Les designs reflètent le style de vie de personnes dont la personnalité est façonnée par leurs expériences simultanées dans le monde réel et virtuel, démontrant ainsi le nouveau « persona » imaginé par les deux marques », précise Zara sur son compte Instagram.

C’est la première percée du géant de la fast fashion dans le métaverse – et sans doute pas la dernière au regard du potentiel offert par cet univers parallèle.

Source: La dépêche 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page