HightechLancementsslide

WhatsApp: Création de communautés privées, sûres et sécurisées

Meta a présenté sa vision derrière la nouvelle fonctionnalité de WhatsApp : les communautés. Depuis le lancement de WhatsApp en 2009, Meta n’a cessé de multiplier les efforts pour proposer aux internautes l’expérience qui se rapproche le plus d’une conversation en personne, que ce soit à deux ou avec un groupe de proches. C’est là que les communautés entrent en jeu. Les communautés sur WhatsApp permettent de rassembler différents groupes au sein d’une même structure.
Ainsi, les membres pourront recevoir les annonces envoyées à l’ensemble de la communauté tout en discutant dans de plus petits groupes créés autour de centres d’intérêt spécifiques. Les communautés proposeront également de puissants nouveaux outils aux admins, qui pourront notamment envoyer des messages d’annonce à tous les membres de la communauté et contrôler quels groupes peuvent y être ajoutés.

Des Communautés sur WhatsApp sont créés pour répondre aux besoins de groupes fermés qui requièrent davantage d’outils pour structurer et gérer leurs conversations. Ces types de groupes disposent généralement de liens entre les personnes qui se connaissent et sont organisés autour d’un lieu ou d’un intérêt commun.

Les parents d’une école, les clubs locaux et même les lieux de travail restreints comptent désormais sur WhatsApp comme principal moyen pour informer leur entourage. Ces groupes ont besoin de moyens de communication privés, distincts des médias sociaux, mais offrant davantage d’outils pour faciliter les conversations en temps réel que le courrier électronique ou les canaux de diffusion uniquement.

Donner du pouvoir aux administrateurs

De nouveaux outils sont mis au point et permettent aux administrateurs de gérer les conversations au sein de leurs groupes privés. Les administrateurs sont responsables de la création et de la gestion des communautés sur WhatsApp. Ils peuvent choisir les groupes qui feront partie de leur communauté en formant de nouveaux groupes ou en liant des groupes préexistants. Les administrateurs de communauté auront également la possibilité de dissocier des groupes de la communauté et de supprimer entièrement des membres de la communauté. En outre, les administrateurs de groupe pourront supprimer les conversations ou les médias inappropriés ou abusifs pour tous les membres d’un groupe. Les administrateurs fourniront des ressources sur la meilleure façon d’utiliser ces nouvelles fonctionnalités.

Donner aux utilisateurs un plus grand contrôle sur leurs conversations

En plus de fournir de nouveaux outils aux administrateurs, les utilisateurs peuvent contrôler leurs interactions au sein des communautés. Les paramètres existants permettent aux utilisateurs de décider qui peut les ajouter à un groupe – et ces paramètres s’appliqueront également aux groupes dans les communautés. Les utilisateurs pourront également signaler facilement les abus, bloquer des comptes et quitter les communautés dont ils ne veulent plus faire partie. Il y a également la possibilité de quitter silencieusement un groupe, afin que tous ses membres ne soient pas avertis lorsque certains décident que la conversation ne leur convient plus.

Des limites raisonnables sur la taille, la visibilité et le transfert des messages

Alors que d’autres applications proposent des chats de groupe sans limites, WhatsApp concentre le développement de ses produits pour répondre aux besoins des organisations et autres groupes où de nombreuses personnes se connaissent déjà. Contrairement aux médias sociaux et aux autres services de messagerie, WhatsApp ne prendra pas en charge la possibilité de rechercher ou de découvrir de nouvelles communautés sur son service.

Pour limiter le parasitage et la surcharge, seuls les administrateurs de la communauté pourront envoyer des messages à tous les membres de la communauté – c’est ce qu’on appelle le groupe d’annonce de la communauté. Les annonces de communautés seront prises initialement en charge  pour plusieurs milliers d’utilisateurs. Les membres de la communauté peuvent discuter entre eux dans les petits groupes que les administrateurs ont créés ou approuvés. Il est prévu d’augmenter progressivement la taille des groupes au fur et à mesure que plus de contrôles aux administrateurs et aux utilisateurs seront apportés. 

Le transfert de messages sur WhatsApp sera limité afin de préserver la confidentialité des conversations. Avec l’introduction des Communautés, les messages qui ont déjà été transférés ne pourront être transférés qu’à un seul groupe à la fois, au lieu de cinq, ce qui correspond à la limite de transfert actuelle. Cela réduira de manière significative la diffusion de fausses informations potentiellement dangereuses au sein des groupes communautaires.

Cryptage de bout en bout et confidentialité sur les numéros de téléphone

Étant donné la nature privée des discussions au sein de ces Communautés soudées, WhatsApp continuera à protéger les messages par un cryptage de bout en bout afin que seuls les membres des groupes respectifs puissent les voir sans que personne d’autre ne le fasse. Cette technologie de sécurité protège les conversations sensibles entre les organisations, les lieux de travail et les groupes personnels.

Pour protéger la vie privée des utilisateurs, le numéro de téléphone sera caché à l’ensemble de la communauté et ne sera visible que par les administrateurs de la communauté et les membres du même groupe que vous. Cela permettra d’éviter les contacts non désirés et réduira également le risque de récupérer les numéros de téléphone des membres. 

Agir contre les communautés abusives

Ces nouvelles mesures et ces nouveaux contrôles sont conçus pour permettre aux administrateurs de communautés de régler les problèmes au sein de leurs groupes, puisqu’ils les connaissent le mieux. Les utilisateurs sont encourager à nous signaler directement les communautés et les messages problématiques.

Si des communautés se livrent à des abus tels que la diffusion de matériel pédopornographique ou la coordination de la violence ou du trafic d’êtres humains, WhatsApp bannira des membres ou des administrateurs de la communauté, dissoudra une communauté ou bannira tous les membres d’une communauté. Toutes les informations non cryptées disponibles seront basés, y compris le nom de la Communauté, sa description et les rapports des utilisateurs, pour déterminer si un membre de la Communauté a commis un abus.

WhatsApp continuera à développer son support pour les communautés dans les mois et années à venir et, comme toujours, les commentaires des utilisateurs seront écoutés afin de les aider à se connecter de manière privée, sûre et sécurisée.

Source: Communiqué officiel

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page