Bien-Etre SantéNewsService publicslide

La protection sociale, un levier pour réduire la taille du secteur informel

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, a indiqué, mardi à Skhirat, que le chantier de généralisation de la protection sociale est un excellent levier pour réduire la taille du secteur informel.

S’exprimant à l’ouverture d’un colloque international placé sous le thème « Protection sociale: un chantier de règne », Mme Fettah a fait savoir que ce projet d’importance capitale pour le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, se veut un programme ambitieux visant l’intégration du secteur informel en vue de promouvoir la justice sociale et assurer un équilibre économique.

Pour réussir ce chantier, il faudrait faire preuve d’imagination et d’innovation pour développer de nouveaux mécanismes et permettre au secteur de l’informel de bénéficier de services sociaux de qualité, et de contribuer ainsi à l’effort national de solidarité, en générant des sources de financement dont le système a besoin pour sa pérennité, a-t-elle dit.

La ministre a, en outre, relevé que malgré le contexte international défavorable, le gouvernement est déterminé à maintenir tous ses engagements concernant la mise en œuvre de cette réforme structurelle, grâce à la résilience remarquable du cadre macroéconomique, notant que la généralisation de la protection sociale constitue une véritable opportunité pour le soutien du pouvoir d’achat des ménages et la réalisation de la justice sociale.

Pour sa part, le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a affirmé que ce colloque revêt une grande importance dans la mesure où il se focalise sur l’un des sujets les plus importants dans notre pays qui est la généralisation de la protection sociale.

M. Lekjaa, également président de l’Association des membres de l’inspection générale des finances (AMIF), a en outre souligné que ce chantier Royal nécessite une vision stratégique et des compétences techniques et de gestion pour sa mise en place, notant que ce projet constitue une véritable révolution qui vient couronner un processus de modernisation où plusieurs acquis ont été réalisés.

De même, le ministre a mis en avant l’importance de ce projet dans la dynamisation et le développement de la société marocaine, affirmant qu’il s’inscrit dans la continuité des choix stratégiques de SM le Roi Mohammed VI en matière de développement et de modernisation de notre pays, qui tiennent compte de l’harmonie et de la complémentarité entre les dimensions économique et sociale.

Sous le Haut Patronage de SM le Roi, ce colloque international organisé par l’AMIF et le ministère de l’Économie et des Finances, se veut un espace de débats ouverts, de réflexion, d’échanges et de regards croisés visant à formuler des propositions pratiques pouvant contribuer à la réussite de la mise en œuvre de la réforme de la protection sociale au Maroc.

Plusieurs questionnements interpellent et méritent d’être soulevés, et appellent une analyse objective et des réponses appropriées, qui soient à la hauteur des défis posés.

A ce titre, la réussite de ce chantier complexe et historique à plusieurs égards doit intégrer les paradigmes sociétaux en définissant le niveau approprié de solidarité et le degré d’adhésion des citoyens qui permettent d’assurer la pérennité du système et en développant une politique de prévention sanitaire.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page