Finances-CréditNewsslide

Banques participatives: le PNB grimpe de 55%

Les banques et fenêtres participatives ont généré un produit net bancaire (PNB) de 523 millions de dirhams (MDH) au titre de l’exercice 2021, en hausse de 55% par rapport à 2020, selon le 18ème rapport annuel sur la supervision bancaire de Bank Al-Maghrib (BAM).

Retraité des rémunérations versées aux « Mouwakil » (apporteurs de capital) en vertu des contrats de « Wakala bil Istithmar » et aux titulaires de dépôts d’investissement, cet agrégat ressort à 683,7 MDH, en augmentation de 47%, précise BAM.

Principale composante du PNB retraité, la marge réalisée sur l’activité de financement par Mourabaha a connu une progression de 50% à 615,6 MDH. Pour sa part, la marge sur commissions a augmenté de 34% à 61,2 MDH, soit 9% du PNB retraité.

Représentant 1% du PNB retraité, le résultat des opérations de marché s’est amélioré de 26% à 7,8 MDH.

Le rythme de progression des charges générales d’exploitation a ralenti à 6% après 8% en 2020. Leur montant a totalisé 700,3 MDH, dont près de 43% sous forme de charges de personnel (+7%) et 39% de charges externes (+2%).

En conséquence, le coefficient moyen d’exploitation a connu une baisse significative à 134% en 2021, après 196% en 2020 et 303% en 2019.

Le résultat brut d’exploitation s’est chiffré à -175,6 MDH, en allégement de 45% par rapport à l’année précédente. Pour sa part, le coût du risque est passé de 26,8 MDH à 23,9 MDH en 2021.

Compte tenu de ces évolutions, le résultat net du secteur, bien que négatif, s’est atténué de 41% à -206,8 MDH.

De même, la marge bancaire globale s’est renforcée de 35 points de base à 2,36%, bien qu’elle reste intégralement absorbée par les charges générales d’exploitation.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page