Finances-CréditNewsslide

Les recettes ordinaires des collectivités territoriales en hausse de 2.9% à fin août 2022

+2,9% à fin août 2022: les recettes ordinaires des collectivités territoriales sont en progression comparé à la même date l’an dernier. Elles atteignent les 28,6 milliards de dirhams, d’après la Trésorerie Générale du Royaume. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Les collectivités territoriales enregistrent des recettes ordinaires de l’ordre de 28,6 milliards de dirhams à fin août 2022, ce qui représente une progression de 2,9% comparé à la même période en 2021. Des données révélées par la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) qui explique que cette évolution résulte de la hausse de 5,3% des recettes transférées et de 4,6% des recettes gérées par les collectivités territoriales, conjuguée à la baisse de 4,5% des recettes gérées par l’Etat, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 22 septembre.

Côté recettes fiscales, elles se situent à 23,3 milliards de dirhams à fin août 2022, soit +2,7% par rapport à la même date un an plus tôt, en raison de la baisse de 14,6% des impôts et la hausse de 18,6% des impôts indirects.

Dans le détail, les ressources transférées, composante des recettes fiscales, s’élèvent à 16,9 milliards de dirhams à fin août 2022, soit +5,3% en un an. Cette hausse s’explique par une série d’augmentations, que ce soit de la part des collectivités territoriales dans le produit de la TVA (+1.848 millions de dirhams), des fonds de concours (+280 millions de dirhams) et de la taxe sur les contrats d’assurance (+188 millions de dirhams), le tout conjugué à la diminution de la part des régions dans le produit de l’IS et de l’IR (-1.089 millions de dithams) et des subventions (-376 millions de dirhams).

Les ressources gérées par l’Etat pour le compte des collectivités territoriales baissent, quant à elle, de 4,5%, passant de 6,47 milliards de dirhams à fin août 2021 à 6,18 milliards de dirhams à fin août 2022. Le journal décortique ce repli qui provient du recul de la taxe de services communaux (-212 millions de dirhams), de la taxe professionnelle (-51 millions de dirhams) et de la taxe d’habitation (-26 millions de dirhams).

Quant aux dépenses globales des collectivités territoriales, elles sont en légère hausse de 0,7% par rapport à la même période l’année passée, atteignant ainsi 24,5 milliards de dirhams à fin août 2022.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page