Finances-CréditNewsService publicslide

Le plan de Fouzi Lekjaâ pour redresser les finances publiques

Face aux dépenses colossales de l’Etat, le ministre délégué chargé du Bidget, Fouzi Lekjaa, compte recourir à la Revue des finances publiques pour identifier les possibilités de réduire les dépenses. Cet article est une revue de presse de l’hebdomadaire La Vie Éco.

Le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ, est décidé à revoir les finances publiques. «Il veut passer en revue les dépenses de l’État, ministère par ministère, pour traquer les niches budgétivores», écrit La Vie Éco dans sa livraison hebdomadaire. Les dépenses visées ne sont pas forcément nécessaires, mais absorbent en revanche une bonne partie du budget de l’Etat, explique la même source.

Pour atteindre cet objectif, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ, songe à faire le pas de la Revue des finances publiques (RFP), révèle l’hebdomadaire économique. Lors d’un atelier de haut niveau organisé le 28 septembre dernier, le responsable de tutelle explique que la RFP «fait référence au processus d’évaluation approfondie des dépenses publiques existantes». «Il est question d’dentifier les possibilités de réduire ou de réorienter les dépenses à partir de celles peu prioritaires, inefficaces ou ineffectives», poursuit le ministre délégué chargé du Budget. Autrement dit, explique l’hebdomadaire, il s’agit de s’assurer que les dépenses sont alignées sur les priorités politiques du gouvernement, mais aussi qu’elles sont efficaces pour atteindre les objectifs fixés.

Pour la RFP, les objectifs varient selon les besoins des gouvernements. Cela passe par des examens périodiques complets ou des revues de dépenses ciblées sur des secteurs et programmes spécifiques. Quid alors de l’objectif souhaité par le Maroc? D’après Fouzi Lekjaâ, cette question est encore au stade du débat.

Une chose est sûre, le gouvernement compte sur la Banque mondiale pour définir la méthodologie de cet exercice et son périmètre, rapporte l’hebdomadaire La Vie Éco. D’autant plus que la RFP fonctionne mieux, selon la même source, lorsqu’elle est soutenue par des ressources adéquates et des structures de gouvernance bien développées.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page