Finances-CréditNewsService publicslide

Marsa Maroc: un titre à acheter (BKGR)

BMCE Capital Global Research (BKGR) a recommandé, dans son dernier Stock Guide, d’acheter le titre “Marsa Maroc”, valorisé à 291 dirhams, soit un upside de 31,5% par rapport au cours du 31 octobre dernier.

Dans la récente mise à jour de son “Stock Guide” des principales valeurs cotées marocaines, BKGR relève que pour l’année 2022, le leader marocain de l’exploitation des terminaux portuaires devrait afficher un chiffre d’affaires en appréciation de 9,8% à 3,94 milliards de dirhams (MMDH).

Cette évolution est soutenue, selon les analystes, par la poursuite de la progression du segment “Vrac liquide” qui devrait continuer de profiter d’une amélioration du trafic des hydrocarbures consécutive à la hausse attendue de la demande des produits pétroliers suite à la suppression des restrictions de déplacement et par la montée en puissance de l’activité transbordement gérée par Tanger Alliances.

Elle est également due à la reprise escomptée du segment “Vrac solide” au deuxième semestre tirée par un rattrapage attendu des retards d’importations du trafic céréalier au cours du premier semestre notamment dans un contexte de faible production céréalière s’établissant à 34 millions de quintaux pour cette campagne agricole.

Cette progression de l’activité commerciale du Groupe en 2022 pourrait, toutefois, être atténuée par un repli anticipé du trafic domestique des conteneurs sous l’effet du retrait des exportations dans un contexte économique inflationniste marqué par une flambée mondiale des cours des matières premières, relève le stock guide.

Ceci étant et en termes de capacité bénéficiaire, BKGR escompte une amélioration du résultat net part du groupe (RNPG) de 16,3% à 774,7 millions de dirhams (MDH), compte tenu de la bonne orientation de l’activité commerciale et opérationnelle.

S’agissant de la politique de distribution, BKGR table sur une enveloppe prudente qui devrait se limiter à 7,2 dirhams par action en 2022, au vu de l’amenuisement des réserves distribuables (-73% entre 2018 et 2021).

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page