Culture LoisirsNewsslide

Première édition du Festival du Théâtre Africain à Rabat, Capitale Africaine de la Culture

Sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI, que dieu le glorifie, la première édition du Festival du Théâtre Africain est organisée du 24 au 30 avril à Rabat, dans le cadre de Rabat Capitale Africaine de la Culture. Cette manifestation culturelle à rayonnement africain est mise en place par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, en partenariat avec le Collectif Éclats de Lune.

L’ambition du festival est de mettre en lumière la richesse et la diversité du théâtre africain contemporain. Ainsi, des compagnies de théâtre de 10 pays différents seront présentes : le Maroc, la République Démocratique du Congo, la Guinée, le Burkina Faso, le Burundi, le Mali, le Cameroun, le Kenya, les Iles Comores et le Bénin.

Le programme de cette première édition offre une vision inédite du théâtre contemporain africain, porté par des auteurs et des metteurs en scène émergents de renommée internationale. Le théâtre sera abordé sous différentes thématiques telles que le réel, les résistances, les résiliences, les utopies, les villes et les quartiers, les hommes et les femmes, leurs combats et leurs rêves.

Le festival mettra également à l’honneur la créativité des femmes et des hommes qui ont su faire du théâtre en Afrique un endroit d’expression et de création, au croisement des richesses culturelles et des engagements de tout un continent. Des tables rondes telles que « Théâtre en Afrique, état des lieux et perspectives », « Comment repenser les festivals en Afrique » et « Comment créer une dynamique entre les écoles de théâtre du continent » permettront au public de participer à des échanges fructueux.

Le programme prévoit également des visites à des établissements et à des institutions en rapport avec le 4ème art, ainsi que des rencontres pour analyser et débattre des réalités des différentes disciplines liées au théâtre, selon une démarche inclusive, participative et de proximité.

(avec communiqué)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page