Tipo, le jocker Fiat pour reconquérir le marché des berlines

La Fiat Tipo est de retour. Mais elle n’a plus rien à voir avec celle des années 90, sauf peut être la fonctionnalité et le bon rapport qualité/prix. Un lancement en grandes pompes a été consacré à ce nouveau modèle, censé repositionner Fiat sur le segment des berlines compactes.

La Tipo se veut en effet une voiture unique en son genre : une berline conçue à la base en tri-corps, « là où les autres constructeurs se contentent d’ajouter d’habitude à leurs modèles bi-corps un troisième volume en guise de coffre ».

Le résultat est bluffant :  la Tipo est tout autant grande que compacte.

« Questions dimensions, la nouvelle Tipo 4 portes mesure 4,54 m de long, 1,79 m de large et 1,49 m de haut. Son volume de coffre atteint un niveau au sommet de la catégorie : 520 litres. Au cas où cet espace ne soit pas suffisant pour charger plus de bagages ou des objets longs, il est possible de rabattre les sièges arrière selon une configuration 60/40 pour agrandir la capacité de chargement. Outre sa générosité, l’habitacle met en avant une présentation intérieure d’actualité, des espaces de rangement suffisants et un équipement moderne. C’est le cas par exemple de la tablette intégrée à la console centrale et doté de la nouvelle technologie Uconnect à écran tactile de 5 ». Cette interface offre une meilleure connectivité avec tous les types de smartphone », détaille un communiqué de la marque.

En effet, Fiat a littéralement créé un nouveau segment intermédiaire entre les segments C et B. « Nous avons voulu donner à chacun la possibilité d’avoir la Tipo qui correspond à ses moyens. Cela sachant qu’en termes d’équipements, elle reste largement bien garnie », explique Danilo Annese, PDG Fiat Chrysler Automobiles Maroc.

Ainsi, Tipo se décline en trois sous-gammes : Pop, Easy et Lounge. La finition Pop est offerte à partir de 139.900 DH en essence et à 159.900 DH en diesel. Cette finition offre : l’ABS avec assistance au freinage d’urgence PBA, les 2 airbags frontaux, la climatisation, l’ordinateur de bord à écran LCD de 3,5 »,l’autoradio UConnect avec connexions AUX–USB-Bluetooth et commandes au volant, l’accoudoir central avant coulissant avec espace de rangement, la direction assistée avec fonction City, les vitres arrière électriques, la condamnation centralisée des portes avec télécommande, les boucliers et coques de rétroviseurs couleur carrosserie.

« À cette dotation déjà complète, la finition intermédiaire (Easy) ajoute l’ESC (ElectronicStability Control) avec aide au démarrage en côte, les airbags latéraux avant ainsi que les airbags rideaux avant et arrière, le contrôle de la pression des pneus (TPMS), les projecteurs antibrouillard avec éclairage d’intersection (fonction « cornering »), le régulateur de vitesse, le système multimédia UConnectà écran tactile 5 », le radar de recul et 3 appuie-tête arrière réglables en hauteur sur une banquette rabattable et fractionnable 40/60 Fix&Fold. Côté style, la Tipo Easy reçoit les jantes alliage 16 » et le Pack Chrome (contours des projecteurs antibrouillard, jonc de vitres latérales et de calandre). Appelé Lounge, le niveau haut de gamme, offre en plus la climatisation automatique, les capteurs de pluie et de luminosité, le rétroviseur intérieur photochromatique, des jantes alliage 17 » et une sellerie bi-ton.

Côté motorisation, en entrée de gamme, le 1.4 litre Fire essence de 95 ch (avec boîte manuelle à 6 rapports) « offre un bon compromis d’utilisation (5,7 l/100 km en cycle mixte) ». L’offre en Diesel comprend deux blocs MultiJet, en l’occurrence, le moteur 1.3 litre de 95 ch (4,1 l/100 km en cycle mixte et 1.6 litre de 120 ch (4,2 l/100 km en cycle mixte.

 

 

Commentaire Facebook