Food-BoissonsLancementsService publicslide

Lancement à Kénitra du quatrième Festival international des fruits rouges

Le quatrième Festival international des fruits rouges a été inauguré à Kénitra lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.Sous le thème « Génération Green : la filière des fruits rouges, un modèle d’intégration de l’élément humain », cette édition du festival se déroulera jusqu’au 11 juin. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du gouverneur de la province de Kénitra, du président du directoire du Crédit Agricole du Maroc, du président du conseil régional de Rabat-Salé-Kénitra, du président de la Chambre d’Agriculture Régionale, des élus et d’une importante délégation de responsables ministériels.Cet événement, en accord avec la stratégie Génération Green 2020-2030, vise à promouvoir le développement et la modernisation de la filière des fruits rouges, à favoriser les investissements, à faciliter les échanges d’expériences et d’expertises, ainsi qu’à encourager les partenariats entre producteurs, investisseurs et exportateurs. Il offre également l’opportunité de découvrir les nouvelles technologies visant à accroître la productivité et la qualité.Le festival constitue un espace de rencontre pour les professionnels et les acteurs intéressés par la filière, tout en offrant une vitrine pour promouvoir ce produit à haute valeur nutritionnelle. Au cours des dix dernières années, la demande croissante sur les marchés internationaux, notamment au sein de l’Union Européenne, a permis aux cultures de fruits rouges, telles que les fraises, les framboises et les myrtilles, d’attirer des investissements étrangers. Les exportations totales de fruits rouges du Maroc ont ainsi atteint plus de 218 000 tonnes lors de la campagne 2021-2022, avec 41 pays importateurs répartis sur les cinq continents.Le ministre a souligné les avancées réalisées dans la filière des fruits rouges grâce à la collaboration entre l’État et les professionnels, dans le cadre du Plan Maroc Vert. La superficie consacrée à cette filière est passée de 2 680 hectares en 2008 à 12 155 hectares en 2023, tandis que la production est passée de 107 000 tonnes à 272 000 tonnes, et les exportations ont atteint 180 000 tonnes en 2023.Dans le cadre de la stratégie Génération Green, un contrat-programme de développement de la filière a été signé entre le ministère de l’Agriculture et la Fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges lors de la 15ème édition du Salon international de l’agriculture de Meknès. Ce contrat-programme prévoit l’expansion de la superficie de production d’environ 4 200 hectares supplémentaires, une amélioration de la production pour atteindre 360 000 tonnes, ainsi qu’une diversification des marchés et une augmentation des exportations, visant à atteindre 230 000 tonnes d’ici 2030.La province de Kénitra est la principale zone de production de fruits rouges de la région de Rabat-Salé-Kénitra, avec une superficie d’environ 5 720 hectares (campagne 2022-2023), représentant 43% de la superficie totale. Elle contribue à hauteur d’environ 149 000 tonnes par an, soit 54% de la production nationale de fruits rouges.La filière des fruits rouges joue un rôle socio-économique important, avec un chiffre d’affaires des produits exportés dépassant les 6,6 milliards de dirhams lors de la campagne agricole 2021-2022. Elle génère plus de 19 millions de journées de travail, dont 51% sont situées dans la région de Rabat-Salé-Kénitra (campagne 2022-2023).Le festival est organisé par l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Gharb, Interproberries Maroc et la préfecture de la Province de Kénitra. Il s’étend sur une superficie de 4 500 mètres carrés et devrait accueillir plus de 120 000 visiteurs.Il comprend cinq pôles distincts : le pôle institutionnel et sponsors, le pôle produits du terroir, le pôle machinisme agricole, le pôle agrofourniture, ainsi qu’un espace dédié aux conseils agricoles et une salle de conférences. Environ 200 conférences sur divers sujets liés au thème de l’édition et aux avancées de la filière sont prévues. Des activités artistiques seront également proposées aux visiteurs.L’Espagne a été choisie comme invitée d’honneur de cette édition, reflétant ainsi les liens privilégiés et les investissements espagnols importants dans la filière au Maroc. Le festival offre aux visiteurs l’occasion de découvrir la diversité de l’agriculture espagnole.avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page