Auto-MotoNewsslide

Skoda se positionne désormais comme une marque premium en Inde.

Cette transition découle d’une directive émanant du groupe Volkswagen, auquel Skoda est affilié, visant à positionner la marque en tant que label haut de gamme sur le sous-continent, avec des véhicules affichant des prix compris entre 16 000 et 18 000 euros. La notion de premium varie d’une région à l’autre, suscitant des débats internes depuis des années.

Cette stratégie de montée en gamme ne concerne pas l’ensemble des marques du groupe Volkswagen. Alors que Seat demeure le constructeur d’entrée de gamme, et Audi conserve sa position premium, les frictions émergent du côté de la marque Volkswagen elle-même, dont les dirigeants dénoncent depuis longtemps une concurrence déloyale de la part de Skoda.

La rivalité s’intensifie depuis que Skoda a élevé ses standards en termes de qualité et de tarification, se rapprochant ainsi de Volkswagen en matière de rapport qualité-prix. Pour apaiser ces tensions, la direction du groupe a décidé d’attribuer à la marque d’Europe de l’Est une mission particulière visant à transformer Skoda en une véritable marque premium, mais cette métamorphose est destinée spécifiquement au marché indien.

Le choix de l’Inde pour cette transition n’est pas fortuit. Skoda y surpasse déjà Volkswagen en termes de popularité, et l’Inde représente un marché automobile en plein essor. Bien que la croissance des ventes ait été attendue depuis deux décennies, les immatriculations ont finalement décollé, atteignant 3,8 millions d’unités l’année dernière. Les prévisions indiquent une augmentation annuelle des ventes de 10 % d’ici la fin de la décennie, faisant de l’Inde le deuxième marché le plus important pour Skoda, juste derrière l’Allemagne, si cette stratégie réussit.

Skoda, en tant que représentant du groupe Volkswagen en Inde depuis 2002, est déjà en avance sur la concurrence. La marque fabrique des modèles spécifiques depuis deux ans, notamment le SUV Kushaq et la berline compacte tri-corps Slavia. Bien que Suzuki-Maruti domine largement le marché avec plus de 40 % de parts, Skoda vise à se démarquer en proposant des voitures premium, vendues entre 16 000 et 18 000 euros, soit le double de la concurrence indo-japonaise.

Il est légitime de se demander pourquoi ces modèles Skoda ne seraient pas importés dans d’autres régions à des prix attractifs. Cependant, le marché indien présente des particularités, notamment des normes de sécurité passive moins strictes et des exigences spécifiques en termes d’équipement pour résister aux conditions routières difficiles. Ces différences rendraient nécessaire une refonte complète des véhicules destinés à d’autres marchés, justifiant ainsi la création et la fabrication locales des voitures.

Source : Caradisiac.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page