Tourisme: le consommateur local retombe dans l’oubli!

Abderrafie Zouiten - DG de l'Office National Marocain de Tourisme, organe public chargé de la promotion du tourisme marocain.

2017, serait-ce l’année du déblocage y compris pour le tourisme national? Aberrafie Zouiten, DG de l’ONMT, semble bien y croire en tout cas, au point de prédire l’arrivée de 11 millions de touristes cette année. De quoi enterrer définitivement le désormais porte-malheur chiffre de 10 millions de touristes. Derrière cet optimisme, il y a tout de même quelques données objectives : la croissance attendue de 6% des arrivées de touristes aux postes frontières (APF). Une montée qui ne se ferait pas d’elle même mais grâce à la conjugaison de plusieurs éléments, notamment les efforts de promotion fournis par l’ONMT. Ce dernier semble mettre le paquet sur le digital, en misant sur les blogueurs étrangers. Une stratégie qui lui attire les critiques des offreurs marocains. Leur grogne s’est notamment manifestée lors du salon de Berlin, tenu ce mois. Les exposants marocains dénonçaient en particulier la réduction de moitié du stand Maroc. D’aucuns sont même allés jusqu’à demander le remboursement de leurs frais de participation.

En tout cas, le consommateur national, grâce à qui le secteur a pu sauver la mise pendant les années de vaches maigres, ne semble plus  figurer en bonne place dans les plans de l’Office. Si non comment expliquer l’absence totale de toute illusion faite à lui lors des récentes sorties médiatiques de l’ONMT?